Special Soccer

Special Soccer est un forum dynamique basé sur la simulation footballistique via FIFA12. C'est une communauté conviviale et sérieuse où tu pourras choisir ton équipe, faire des transferts, discuter football et participer aux championnats.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Graphiste

Aller en bas 
AuteurMessage
FiiSH3.

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Graphiste   Mar 21 Fév - 15:43

Graphiste, est un boulot qui demande d'avoir une galerie graphique pour pouvoir évaluer votre niveau. S'il est jugé suffisant, vous pourrez avoir le poste, mais vous devrez répondre aux commandes des membres autant que possible, participer aux concours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gotze62



Messages : 3
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Mar 13 Mar - 19:17

J'aimerai devenir graphiste mais il faut faire quoi en gros ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 31 Aoû - 3:48


Vendredi 30 Aout 2013, la Total Wrestling Entertainment venait de débuter son 147ème show, un show qui s'annonçait autant banal que les autres, avec un Randy Orton toujours champion, un Ken Anderson toujours contender, et une superstar toujours licenciée.




Un titantron très familier retentit, un "I Walk Aloooooooooone" tant rabaché ces dernières années surgit dans l'aréna,  mais ouuuuuuuuuui c'est bien celle de The Animal, du Leviathan, de la bête, l'homme qui a faim de destruction et soif de victoire ! La foule hurle de joie, elle exulte, leur héros est là désormais, il est de retour. L'ancien champion par équipe fait valdinguer les spectateurs de bonheur, tout le monde se sent désormais dans une sécurité des plus totales, avec ce retour innatendu le monde de Revolution n'a plus aucun soucis à se faire, leur sauveur le voilà, Dave Batista !  

« CUT THE MUSIC ! CUT IT ! »



Terrifiant changement d'atmosphère suite aux dires du wrestler, un silence glacial se répand un peu partout dans l'arène, Batista ne semble pas avoir l'intention de se racheter auprès de son public, lui qui a connu de sombres périodes au cours de sa carrière, tellement humilié et hué par l'univers de la lutte ne souhaitant pas voir une personne comme Batista s'en prendre à leurs "chouchous", Rey Mysterio ou encore John Cena. D'une seconde à l'autre, la musique se coupe. The Animal , encore sur la rampe d'entée, micro à la main, adresse un regard étranger à gauche puis à droite, accompagné d'un visage impassible, inébranlable dont il a le secret. Personne ne comprend ce qu'il se passe, et par excès d'orgueil la foule décide de réagir en huant spontanément et de toutes leurs forces le revenant. Je pense que nous pouvons appeler cela comme des retrouvailles de merde, ou un retour ayant considérablement changé Batista. Au bout d'une trentaine de secondes, les huées étaient de plus en plus stridentes et pesantes, et ceci n'était pas prêt de calmer l'Animal bien décidé à se faire entendre, et surtout respecter.

« SHUT UP ! I SAID SHUT THE FUCKIN' UP ! »

Après sa suprématie ces derniers mois au show bleu de la TWE, devenant ainsi trois fois champion par équipe, « The Leviathan » revient sur ces terres qu'il a tant convoitées, désormais à la conquête de nouveaux territoires, de nouveaux continents, afin d’être le roi suprême de ce monde qu’on appelle Revolution Universe. Mais cette fois, il ne refera pas les mêmes erreurs qu’il a pu faire auparavant, non, cette fois, il n’y aura pas de Randy Orton, John Cena, Ken Anderson pour lui barrer la route, il revient avec l'intention de prendre leurs places, de retrouver son trône afin de devenir l’homme du wrestling-business, l’homme de la nation. Ici, à la T.W.E, cette place n’est que pour un seul homme, elle n’appartient qu’à une seule et unique destinée, celle de the Animal, de the former three times world tag team champion, que vous le vouliez, ou non... Après avoir demandé à la foule de se taire, Batista prend désormais place dans le ring, avec une mine enragé, déterminé, il en veut et cela se voit. Ce qu'il désire ? Enfin voyons ! Le titre suprême bien entendu, celui du Champion Poids Lourd actuellement aux mains de Randy Orton, il veut se donner une deuxième chance et ne pas encore une fois pourrir sa carrière à faire équipe avec n'importe qui pour être finalement en second plan.

« Sans courage, facilité, favorisé, tels sont les mots représentant ce lâche de Damien Sandow. Cette putain de sous-merde se trimballant en peignoir est clairement le chouchou du staff de Revolution, il faut être con pour ne pas s'en apercevoir, Damien Sandow fait de la lèche, Damien Sandow a obtenu sa dernière place au Scramble Match, Damien Sandow était tout frais et Damien Sandow n'avait plus qu'à poser son corps tout flasque sur cette baltringue à deux pattes de Ken Anderson. Conclusion ? Damien Sandow est un lâche, c'est une salope de froussard, un être abject qui a son destin tout tracé par le staff. Mais peut-on le comprendre ? Peut-on compatir avec lui ? Lui, qui ne pourra jamais vaincre une personne comme moi, de mon niveau, de mon calibre. Cette soit disant opportunité manigancée par le staff lui amenant son statut de challenger numéro un pour le titre prouve bien qu'il manque de confiance en lui, il n'est pas sûr de lui, on ne sait pas même pas nous, ce qu'il foutait dans ce match. Ce mec a tout simplement une gueule à porter un blason d'arbitre et a taper le sol tout en comptant tandis que moi je tape la gueule des gens, là est toute la différence qui nous divise bien dans deux mondes bien distincts, la violence, la destruction sans contrôle, et d'un autre côté la crainte, la faiblesse, l'incapacité. Sandow, autant le dire de manière radicale et franche: Tu ne mérites absolument pas le World Heavyweight Championship. Retourne d'où tu viens, rentre chez toi, laisse les grands faire ce qu'ils ont à faire, ce n'est pas parce que tu as du vocabulaire, que tu es abonné au Larousse Edition 2013, que tu as gagné à l'émission de Julien Lepers que tu as le droit de tenter ta chance pour devenir champion putain de merde, non. Le titre poids lourd comme son nom l'indique, n'accepte que la venue des lutteurs qui envoient du lourd, qui possède la carrure adéquat, this fuckin' charisma. Damien Sandow porte une tenue douteuse, une barbe de crachoux, tient son micro d'une manière insolite, mais Damien Sandow passe uniquement pour le clown de service, le guignol, voir même une sorte de gros gigolo dégueulasse. Raaaaah, j'en ai ras-le-cul, ras-le-cul de me forcer à faire des déclarations sur sa gueule ! TOUT EST INCOHERENT JE NE COMPRENDS PLUS RIEN ! Où est cette putain de justice ?! NULLE PART, JE ME SUIS FAIT BAISER, ON A NIQUE MA CHANCE AU TITRE !  Et vous ? Vous l'aimez ? Hein bande de timp' vous l'adorez vous ! Comme je le méprise, comme j'ai une envie immodérée de le défoncer, de le tabasser de lui montrer qu'il ne mérite pas ce qu'il possède, vous vous êtes mis de son côté ! Les tafioles vont avec les tafioles parce que qui se ressemble s'assemble !  »

La pression envahit le cerveau de l'Animal, le public se met à crier de joie lorsque celui-ci se met à les sonder sur Damien Sandow. Le public est définitivement contre Batista, il n'y aura plus jamais de terrain d'entente, c'est terminé. Dave est énervé, déboussolé, il n'aime pas perdre, il veut tout recommencer ou tout simplement retrouver une chance au titre.

« MAIS MERDE QU'EST-CE QUE CA VEUT DIRE ?! QUEL MESSAGE DOIT ÊTRE PASSE DERRIERE TOUT CA ? DAMIEN SANDOW EST LA NOUVELLE STAR DE REVOLUTION, DE LA TWE C'EST CA !?
DONC C'EST BIEN VRAI PUTAIN, LA TOTAL WRESTLING ENTERTAINEMENT VA VRAIMENT MAL !
»


Il revient encore plus fort, plus puissant, plus destructeur, plus déterminé, plus affamé par la victoire, plus rusé qu’il ne l’était avant. La seule question que tu dois te poser est simple, pourras-tu rester en vie ? Le gong retentit, la guerre est lancée, la chasse va démarrer, les proies vont défiler, et ton sang couler telle une abondante rivière, tôt ou tard, tu auras la chance d’affronter l'animal dans sa cage, et tu finiras par être SA PROIE, SA CIBLE, ET LUI SERA LE PUTAIN DE PREDATEUR ! Aujourd'hui, sa proie principale est tout simplement the World Heavyweight Championship.



« The World Heavyweight Championship, ce titre, ce graal qui me va de droit. Il ne se passait pas un jour sans que je regrette de m'être lancé dans une carrière tag team à la TWE, je m'en mordais les doigts, je me disais bien que je valais mieux que ça, ces putains de titre par équipe me passaient au dessus. Je savais que je pouvais acquérir bien meilleur, je me doutais bien que les autres me redoutaient à l'époque, parce que je suis, et restera le meilleur lutteur de cette fédération. Enfin bon, j'étais certes passé à côté d'une suprématie que je me devais d'instaurer mais tant pis j'en ai tout bonnement rien à foutre. Car comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Et ce moment est arrivé, je vais pouvoir expliquer à Randy Orton ce qu'est la lutte, je vais pouvoir prouver à toutes ces baltringues que je suis la puissance incarnée que personne ne pourra me stopper. I'M THE ANIMAL, I'M UNLEASHED, I'M UNSTOPPABLE, I'M A FUCKIN' BEAST WHO WANTS TO BE THE KING, I'M YOUR PREDATOR ! Cette fois-ci, je suis plus déchainé que jamais et personne ne pourra m'arrêter dans ma course vers le titre ! Ras-le-cul des petites brêles de jobber insignifiantes, ce que je veux c'est radicalement passer aux choses sérieuses. Je veux imposer et dicter mes règles et mon règne, et surtout défoncer ces fils de p**** de prétendus lutteurs, notamment ceux qui sont dans la course du titre poids lourd. L'opportunité qui va se présenter à moi n'arrivera pas deux fois j'en suis conscient. Si je fais le travail, je réussirai à obtenir ce que je désire, car absolument rien ne m'est inaccessible. Je reste incontrolable sur un ring, imprévisible dans un combat, et invincible face à quiconque. Ce vendredi, je compte bien faire rappeler à toutes ces merdes sans intérêts qui est le patron, qui est le danger, qui va débuter une carrière d'invincibilité. Revolution sera le nom de ma future dictature et eux seront mes chiens chiens, je vais régner en maître incontesté et redouté de tous. La déchetterie sera par ailleurs la future destination des catcheurs qui croiseront mon chemin, ils n'auront alors qu'une envie, quitter la fédération, ils savent quelle souffrance est endurable, ils se souviendront de quel lutteur j'ai été ici. Mais pour les plus téméraires, pour ceux qui veulent faire les braves à cinq francs cinquante, et qui iront au combat, je peux déjà prédire un aller-simple vers l'hopital le plus proche de la fédération. Mon objectif primordial est ainsi clair, faire le ménage à Revolution en expédiant à l'hosto' les lutteurs qui s'immisceront sur ma route vers le titre suprême, the World Heavyweight Championship. So, Randy, Ken, CM Punk, et toutes les autres tafioles qui servent de figurations du show bleu, l'heure est venu pour vous de connaître un immense chamboulement dans vos insignifiantes carrières, un tremblement de terre rempli de secousses, de paniques, de plus vous obtiendrez un nouveau rôle, yeah, vous allez être la proie, la cible, le jouet de votre futur maître. Vous savez de quoi je parle, alors préparez-vous...  »

Pour son retour, il va faire l’histoire, il va changer le cours du temps, des choses, de la lutte, de la hiérarchie. La « Total Wrestling Entertainment » sera son terrain de jeu, l’apogée de son talent, de sa puissance et de son couronnement ultime. Cette bête farouche en quête de nouvelle proie semble avoir repérer ce qu'il lui fallait, le World Heavyweight Championship.



« BECAUSE THE ANIMAL, THE FUCKIN' PREDATOR, THE LEVIATHAN, THE FUTURE WORLD HEAVYWEEEIGHT CHAMPION IS NOW UNLEASHED AND HE IS BACK ! »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 1 Sep - 3:43


Vendredi 30 Aout 2013, la Total Wrestling Entertainment venait de débuter son 147ème show, un show qui s'annonçait autant banal que les autres, avec un Randy Orton toujours champion, un Ken Anderson toujours contender, et une superstar toujours licenciée. Dave Batista, une machine de guerre, une bête féroce et hostile, son retour a provoqué une nouvelle ère à la TWE, toutes personnes susceptibles de l'affronter le savent, ils n'en sortiront pas sains et saufs. Inquiétudes et craintes, tels sont les maitres mots de l'effet que provoque l'Animal sur ses adversaires. Cette année, rien ni personne ne l'arrêtera, désormais accompagné du General Manager, David Otunga, The Leviathan possède toutes les cartes en main pour accomplir ce qu'il a toujours espérer, atteindre l'or, toucher de ses propres mains ce qui appartient actuellement à Randy Orton. Il va fonder sa propre suprématie, faire de son retour une véritable réussite malgré son échec lors du scramble match. Il a désormais compris que pour espérer obtenir un titre, il fallait le vouloir, le montrer, tout faire pour surprendre son entourage, son environnement, marquer l'univers à jamais. Pour cela rien de mieux que de le faire au côté de Mister David Otunga, un véritable bonhomme, une personne qui a compris les nécessités de la fédération. Revolution va mal, Kane a été viré, Damien Sandow est devenu challenger numéro un pour le titre poids lourds à la grande stupéfaction de la TWE Universe, et All Stars risque de faire de très mauvais chiffre d'affaires. Faire revenir une superstar au gabarit de Batista n'est que bénéfique pour assurer l'avenir de la fédération, une mitrailleuse, une homme affamé de victoire, de gloire, d'or, de titres, de succès. Attiré par la richesse, né pour vaincre pour terrasser, pour détruire, et à partir d'aujourd'hui pour régner une bonne fois pour toute. Un nouveau Batista est né, un Batista certes toujours aussi destructeur et explosif mais désormais un Batista conquérant, comptant bien devenir maître, seigneur, roi. Mais tout se produit étape par étape, pour accéder à ce graal, notre monstre de la lutte devra aller chercher un combat pour devenir challenger numéro un. Mais on y croit, on sait que ça finira bien par arriver, et très vite ! Avec les conditions dans lequel il se trouve il ne peut qu'y arriver.
 



Et c'est sans grande surprise que The Animal Batista s'avance sur la rampe sous une huée unanime, ça y est je crois qu'on a atteint le summum de haine, de dégoût, la foule ne le supporte plus. Lorsque The Beast rentre dans l'aréna, les murs tremblent, le sol vibre, tout le monde est forcé de le remarquer, il représente la brutalité, la violence, l'impulsivité.



Terrifiant changement d'atmosphère suite aux dires du wrestler, un silence glacial se répand un peu partout dans l'arène, Batista ne semble pas avoir l'intention de se racheter auprès de son public, lui qui a connu de sombres périodes au cours de sa carrière, tellement humilié et hué par l'univers de la lutte ne souhaitant pas voir une personne comme Batista s'en prendre à leurs "chouchous", Rey Mysterio ou encore John Cena. D'une seconde à l'autre, la musique se coupe. The Animal , encore sur la rampe d'entée, micro à la main, adresse un regard étranger à gauche puis à droite, accompagné d'un visage impassible, inébranlable dont il a le secret. Personne ne comprend ce qu'il se passe, et par excès d'orgueil la foule décide de réagir en huant spontanément et de toutes leurs forces le revenant. Je pense que nous pouvons appeler cela comme des retrouvailles de merde, ou un retour ayant considérablement changé Batista. Au bout d'une trentaine de secondes, les huées étaient de plus en plus stridentes et pesantes, et ceci n'était pas prêt de calmer l'Animal bien décidé à se faire entendre, et surtout respecter.


Après sa suprématie ces derniers mois au show bleu de la TWE, devenant ainsi trois fois champion par équipe, « The Leviathan » revient sur ces terres qu'il a tant convoitées, désormais à la conquête de nouveaux territoires, de nouveaux continents, afin d’être le roi suprême de ce monde qu’on appelle Revolution Universe. Mais cette fois, il ne refera pas les mêmes erreurs qu’il a pu faire auparavant, non, cette fois, il n’y aura pas de Randy Orton, John Cena, Ken Anderson pour lui barrer la route, il revient avec l'intention de prendre leurs places, de retrouver son trône afin de devenir l’homme du wrestling-business, l’homme de la nation. Ici, à la T.W.E, cette place n’est que pour un seul homme, elle n’appartient qu’à une seule et unique destinée, celle de the Animal, de the former three times world tag team champion, que vous le vouliez, ou non... Après avoir demandé à la foule de se taire, Batista prend désormais place dans le ring, avec une mine enragé, déterminé, il en veut et cela se voit. Ce qu'il désire ? Enfin voyons ! Le titre suprême bien entendu, celui du Champion Poids Lourd actuellement aux mains de Randy Orton, il veut se donner une deuxième chance et ne pas encore une fois pourrir sa carrière à faire équipe avec n'importe qui pour être finalement en second plan.

« Sans courage, facilité, favorisé, tels sont les mots représentant ce lâche de Damien Sandow. Cette putain de sous-merde se trimballant en peignoir est clairement le chouchou du staff de Revolution, il faut être con pour ne pas s'en apercevoir, Damien Sandow fait de la lèche, Damien Sandow a obtenu sa dernière place au Scramble Match, Damien Sandow était tout frais et Damien Sandow n'avait plus qu'à poser son corps tout flasque sur cette baltringue à deux pattes de Ken Anderson. Conclusion ? Damien Sandow est un lâche, c'est une salope de froussard, un être abject qui a son destin tout tracé par le staff. Mais peut-on le comprendre ? Peut-on compatir avec lui ? Lui, qui ne pourra jamais vaincre une personne comme moi, de mon niveau, de mon calibre. Cette soit disant opportunité manigancée par le staff lui amenant son statut de challenger numéro un pour le titre prouve bien qu'il manque de confiance en lui, il n'est pas sûr de lui, on ne sait pas même pas nous, ce qu'il foutait dans ce match. Ce mec a tout simplement une gueule à porter un blason d'arbitre et a taper le sol tout en comptant tandis que moi je tape la gueule des gens, là est toute la différence qui nous divise bien dans deux mondes bien distincts, la violence, la destruction sans contrôle, et d'un autre côté la crainte, la faiblesse, l'incapacité. Sandow, autant le dire de manière radicale et franche: Tu ne mérites absolument pas le World Heavyweight Championship. Retourne d'où tu viens, rentre chez toi, laisse les grands faire ce qu'ils ont à faire, ce n'est pas parce que tu as du vocabulaire, que tu es abonné au Larousse Edition 2013, que tu as gagné à l'émission de Julien Lepers que tu as le droit de tenter ta chance pour devenir champion putain de merde, non. Le titre poids lourd comme son nom l'indique, n'accepte que la venue des lutteurs qui envoient du lourd, qui possède la carrure adéquat, this fuckin' charisma. Damien Sandow porte une tenue douteuse, une barbe de crachoux, tient son micro d'une manière insolite, mais Damien Sandow passe uniquement pour le clown de service, le guignol, voir même une sorte de gros gigolo dégueulasse. Raaaaah, j'en ai ras-le-cul, ras-le-cul de me forcer à faire des déclarations sur sa gueule ! TOUT EST INCOHERENT JE NE COMPRENDS PLUS RIEN ! Où est cette putain de justice ?! NULLE PART, JE ME SUIS FAIT BAISER, ON A NIQUE MA CHANCE AU TITRE !  Et vous ? Vous l'aimez ? Hein bande de timp' vous l'adorez vous ! Comme je le méprise, comme j'ai une envie immodérée de le défoncer, de le tabasser de lui montrer qu'il ne mérite pas ce qu'il possède, vous vous êtes mis de son côté ! Les tafioles vont avec les tafioles parce que qui se ressemble s'assemble !  »

La pression envahit le cerveau de l'Animal, le public se met à crier de joie lorsque celui-ci se met à les sonder sur Damien Sandow. Le public est définitivement contre Batista, il n'y aura plus jamais de terrain d'entente, c'est terminé. Dave est énervé, déboussolé, il n'aime pas perdre, il veut tout recommencer ou tout simplement retrouver une chance au titre.

« MAIS MERDE QU'EST-CE QUE CA VEUT DIRE ?! QUEL MESSAGE DOIT ÊTRE PASSE DERRIERE TOUT CA ? DAMIEN SANDOW EST LA NOUVELLE STAR DE REVOLUTION, DE LA TWE C'EST CA !?
DONC C'EST BIEN VRAI PUTAIN, LA TOTAL WRESTLING ENTERTAINEMENT VA VRAIMENT MAL !
»


Il revient encore plus fort, plus puissant, plus destructeur, plus déterminé, plus affamé par la victoire, plus rusé qu’il ne l’était avant. La seule question que tu dois te poser est simple, pourras-tu rester en vie ? Le gong retentit, la guerre est lancée, la chasse va démarrer, les proies vont défiler, et ton sang couler telle une abondante rivière, tôt ou tard, tu auras la chance d’affronter l'animal dans sa cage, et tu finiras par être SA PROIE, SA CIBLE, ET LUI SERA LE PUTAIN DE PREDATEUR ! Aujourd'hui, sa proie principale est tout simplement the World Heavyweight Championship.



« The World Heavyweight Championship, ce titre, ce graal qui me va de droit. Il ne se passait pas un jour sans que je regrette de m'être lancé dans une carrière tag team à la TWE, je m'en mordais les doigts, je me disais bien que je valais mieux que ça, ces putains de titre par équipe me passaient au dessus. Je savais que je pouvais acquérir bien meilleur, je me doutais bien que les autres me redoutaient à l'époque, parce que je suis, et restera le meilleur lutteur de cette fédération. Enfin bon, j'étais certes passé à côté d'une suprématie que je me devais d'instaurer mais tant pis j'en ai tout bonnement rien à foutre. Car comme on dit, mieux vaut tard que jamais. Et ce moment est arrivé, je vais pouvoir expliquer à Randy Orton ce qu'est la lutte, je vais pouvoir prouver à toutes ces baltringues que je suis la puissance incarnée que personne ne pourra me stopper. I'M THE ANIMAL, I'M UNLEASHED, I'M UNSTOPPABLE, I'M A FUCKIN' BEAST WHO WANTS TO BE THE KING, I'M YOUR PREDATOR ! Cette fois-ci, je suis plus déchainé que jamais et personne ne pourra m'arrêter dans ma course vers le titre ! Ras-le-cul des petites brêles de jobber insignifiantes, ce que je veux c'est radicalement passer aux choses sérieuses. Je veux imposer et dicter mes règles et mon règne, et surtout défoncer ces fils de p**** de prétendus lutteurs, notamment ceux qui sont dans la course du titre poids lourd. L'opportunité qui va se présenter à moi n'arrivera pas deux fois j'en suis conscient. Si je fais le travail, je réussirai à obtenir ce que je désire, car absolument rien ne m'est inaccessible. Je reste incontrolable sur un ring, imprévisible dans un combat, et invincible face à quiconque. Ce vendredi, je compte bien faire rappeler à toutes ces merdes sans intérêts qui est le patron, qui est le danger, qui va débuter une carrière d'invincibilité. Revolution sera le nom de ma future dictature et eux seront mes chiens chiens, je vais régner en maître incontesté et redouté de tous. La déchetterie sera par ailleurs la future destination des catcheurs qui croiseront mon chemin, ils n'auront alors qu'une envie, quitter la fédération, ils savent quelle souffrance est endurable, ils se souviendront de quel lutteur j'ai été ici. Mais pour les plus téméraires, pour ceux qui veulent faire les braves à cinq francs cinquante, et qui iront au combat, je peux déjà prédire un aller-simple vers l'hopital le plus proche de la fédération. Mon objectif primordial est ainsi clair, faire le ménage à Revolution en expédiant à l'hosto' les lutteurs qui s'immisceront sur ma route vers le titre suprême, the World Heavyweight Championship. So, Randy, Ken, CM Punk, et toutes les autres tafioles qui servent de figurations du show bleu, l'heure est venu pour vous de connaître un immense chamboulement dans vos insignifiantes carrières, un tremblement de terre rempli de secousses, de paniques, de plus vous obtiendrez un nouveau rôle, yeah, vous allez être la proie, la cible, le jouet de votre futur maître. Vous savez de quoi je parle, alors préparez-vous...  »

Pour son retour, il va faire l’histoire, il va changer le cours du temps, des choses, de la lutte, de la hiérarchie. La « Total Wrestling Entertainment » sera son terrain de jeu, l’apogée de son talent, de sa puissance et de son couronnement ultime. Cette bête farouche en quête de nouvelle proie semble avoir repérer ce qu'il lui fallait, le World Heavyweight Championship.



« BECAUSE THE ANIMAL, THE FUCKIN' PREDATOR, THE LEVIATHAN, THE FUTURE WORLD HEAVYWEEEIGHT CHAMPION IS NOW UNLEASHED AND HE IS BACK ! »


_________________


Dernière édition par Bale le Dim 9 Mar - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 8 Mar - 2:13



loge du sadisme

Les pieds dans la neige, Lavender avait le regard fixé sur la vitrine et étudiait sous toutes les coutures les vêtements XXS qui étaient en vente dans la boutique. Elle pensa à Nevada, à son bonheur nouveau depuis qu'elle et Alek étaient devenus parents.
-"Ouais." lâcha Septembre pour toute réponse. C'était donc tout ce que la maternité lui inspirait ? Lavender ne lui en tint pas rigueur, il y avait un âge pour tout et être mère ne se décidait pas à la légère. Sentant que Septembre se refermait de nouveau, une idée germa dans l'esprit de l'étudiante.
- ça te dit qu'on fasse un tour pour trouver un petit ensemble à Quincy ? La jeune femme se souvint d'une discussion tardive avec Nevada, elle s'en souvenait avec précision...c'était le soir de la coupure de courant générale. Elles s'étaient retrouvées autour d'un chocolat chaud, à parler de tout et de rien, mais surtout de la grossesse de Nevada qui était alors à quelques semaines de l'accouchement. Il fera meilleur à l'intérieur en plus... plaisanta Lavender en remuant la neige avec ses pieds, tout en attendant la sentence. Elle savait que Septembre aurait le dernier mot et son dernier objectif était bien de la froisser...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 9 Mar - 2:37

remise en forme
rko vs. trish stratus
Dans la vie, les automatismes que l'homme prenait le temps d'effectuer à une ancienne époque reviennent toujours à l'horizon. Les mêmes habitudes et le même rythme de vie, le plaisir que l'être humain prend à s'organiser de cette manière parce que ça le rend meilleur, parce qu'il veut être le meilleur. Randy Orton adhère parfaitement à ce genre de situation. C'est d'ailleurs pour lui un véritable retour au source, un retour dans le monde de la lutte professionnel. Il ne peut pas échapper au passage à la salle de sport, un véritable impératif pour un lutteur. Mercredi ce sera Fury et il se doit d'être au top niveau pour faire bonne figure face à son prochain adversaire que dis-je, pour carrément remporter ce match. Quand The Apex Predator est parti, The Apex Predator ne s'arrête plus. Tractions, pompes, abdominaux, la souffrance il connait et c'est ce qui l'a mené à la gloire. Mais RKO en a assez bavé désormais, fini le temps des innombrables sacrifices. La EPWE est une occasion pour lui de ne pas reproduire les mêmes erreurs passées de l'époque WWE. Mike The Coach est l'entraîneur de Randy Orton, ils ne partagent plus la relation de sportif/entraineur ce sont maintenant deux amis. Mike occupe une place de conseiller, de bon pote, c'est en quelque sorte le nouveau manager par affinité du Legend Killer. Ce dernier entame une série de développé couché désormais, sous le regard bienveillant de son poto, de son frère comme on dit dans le jargon.

MIKE THE COACH « Non Randall pas comme ça, regarde moi. »

Une démonstration dans le vide. Randy ne l'écoute pas, Randy ne le regarde pas, Randy l'ignore complètement. Il est comme obnubilé par ce qu'il est en train de faire, il ne fait plus attention à son entourage. Par simple arrogance ou par véritable déconnexion avec le monde qui l'entoure? En tout cas, Mike a bien remarqué le je m'en foutisme de son sportif, il se redresse et l'observe s'obstiner dans son monde à lui.

MIKE THE COACH « Tu me le dis si je te saoule. »

Quelques développé/couché plus tard, Randy décide enfin de montrer qu'il est bien avec Mike, qu'il l'écoutait mais le snobait et ne prêtait aucunement attention à ses paroles. Tout en arrêtant de s'exercer The Viper soupire sans jamais adresser un regard à son pote. Tout laisse à croire que RKO a même pris le melon avec son coach, que pour lui ils ne boxent plus dans la même catégorie.

MIKE THE COACH « T'es moins réceptif et à l'écoute qu'avant mec. Tu ne joues plus le jeu, je sers à quoi moi dans tout ça, tu peux me dire ? »

Question dans le vent, période de blanc. Randy se redresse et regarde le coach sans sortir un mot de sa bouche. L'atmosphère a radicalement changé, Mike est tout de suite mal à l'aise, embarrassé, gêné, il ne reconnait plus le pote qu'il s'était fait il y a quelques années de cela. En même temps, que veux-tu faire lorsque la conversation ne va que dans un sens, et que ce même mec t'adresse un regard limite psychopathe ?

MIKE THE COACH « Terrifiant... Bon, quand tu seras opérationnel pour une véritable séance avec moi, tu m'appelles. »

Ne supportant plus ce climat inhabituel Mike ramasse ses affaires, et s'apprête à quitter la salle. Randy lui reste immobile sur sa machine.

RANDY ORTON « Reste. »

Tout en s'arrêtant de marcher, Mike adresse un regard inquiet à son camarade. La situation le fait de plus en plus flipper, il est dans l'incompréhension des plus totales.

RANDY ORTON « Reste, je dois te parler. »

Bon à ce stade là c'est plus Mike le coach, mais Mike le confident. L'ami s'exécute, assis en face de lui.

RANDY ORTON « Mike, mon ami, l'un de mes derniers alliés, celui qui a toujours été à mes côtés. Toi et moi, ça va faire quelques années qu'on se côtoie. Je t'ai toujours accepté, respecté, voire même écouté durant cette période et si je t'avais choisi à l'époque c'était parce qu'on se comprenait et qu'on partageait la même vision de la lutte. Mais maintenant ce temps là est révolu Mike, tu m'as appris tout ce que tu savais, tu ne m'intéresses plus, nous tournons en rond. Vide, voilà le mot qui te représente, nous ne sommes plus du tout du même niveau toi et moi. »

MIKE THE COACH « Qu'est-ce que ça veut dire ?! »

RANDY ORTON « Ne fais pas l'imbécile, tu as très bien compris. Tu ne me sers plus à rien, tu m'es désormais inutile et j'ai déjà perdu assez de temps avec toi. C'est fini Mickael, c'est terminé. »

MIKE THE COACH « Tu n'as pas le droit Randy, toutes ces années que j'ai sacrifié pour toi, pour que tu sois au top niveau, pour que tu deviennes le meilleur. »

RANDY ORTON « Justement, si tu as envie de me voir au top niveau, si tu as envie de me voir champion, il serait mieux pour toi de me laisser à jamais. Les temps ont changé Mike, le coach que tu es est censé me mener vers le haut, ce qui n'est plus le cas. Tu nuis à mon évolution, je ne veux plus de toi, tu ne comprends toujours pas ? Faut-il que je t'explique d'une autre manière ? »

MIKE THE COACH « Je... Je ne te reconnais plus. Comment peux-tu changer de comportement à mon égard du jour au lendemain ?  »

RANDY ORTON « Ne persiste pas, quitte cette salle. Ne m'oblige pas à... »

MIKE THE COACH « A quoi hein ? Qu'est-ce que tu vas me faire si je reste ?  »

La tension monte, Randy se tient la tête avec les deux mains, regard fixé vers le sol, ses respirations deviennent de plus en plus grossières et rapides.

RANDY ORTON « GET OUT ! Barre toi, je ne le répéterai pas. Maintenant tout est clair pour moi. Tu me veux du mal ! Tu es jaloux comme tous ces autres, jaloux de moi. Tu ne supportes plus ma supériorité, tu m'envies, c'est pour ça que tu cherches à me détruire, à mettre fin à la star montante que je suis. Mais tu n'y arriveras pas faible âme que tu es, vous n'y arriverez jamais. »

The Viper se lève d'un sursaut, d'un bond, tout en ne perdant pas du regard son ex-ami. Il s'approche de lui à pas de loup, prêt à lui expliquer qu'il ne faut jamais se mettre en travers du chemin du tueur de légende. Mike se lève à son tour, très étonné d'en arriver. Il ne sait plus quoi penser de tout ça, mais ne se laissera pas faire.

MIKE THE COACH « Je n'attends que ça, Randall, je n'attends que ça. Ose me frapper si tu penses vraiment ce que tu dis, viens.  »

Au même moment, alors que Randy venait de prendre Mike par la gorge, un membre du staff technique débarque dans la salle de sport, lettre à la main. Ne voulant pas se mêler des histoires de mecs, il garde une certaine distance par rapport à eux, si il est là c'est pour faire son métier, et rien d'autre.

MESSAGER « Hum... Je vois que je dérange. Peu importe, j'ai un message urgent à faire passer au lutteur Randy Orton. »

Randy tourne sa tête vers le membre du staff de la fédération tout en gardant la main sur la gorge de Mike. The Apex Predator ne veut pas lâcher sa proie mais reste curieux de savoir ce qu'on lui veut.

MESSAGER « La championne Hardcore de la fédération, Trish Stratus vous attend sur le ring dans un décor professionnel avec bureau, uniforme de travail et téléphone sur un ton d'ironie.»

RANDY ORTON « Really ? Pauvre fille, la correction que je lui avais infligé sur Twitter ne lui avait donc pas suffit ? Je ne lui ai jamais rien demandé, je pensais même qu'elle nous avait quitté une bonne fois pour toute. Mais bordel, elle est même championne ici. Qu'est-ce que je fous là... »

MESSAGER « Euh je ne sais pas... J'aimerai bien répondre à toutes vos questions mais le temps presse, il faut absolument que vous veniez sur le ring... Et avec une tenue convenable si possible.»

RANDY ORTON « Je viendrai dans l'arène quand je jugerai le moment propice, et comme je suis actuellement. Je ne ferai aucun effort pour une ancienne blonde écervelée. »

MESSAGER « Bon et bien comme vous voudrez... »

Le messager ne voulant pas montrer un brin d'énervement quitte la salle. Laissant ainsi Randy et Mike de nouveau seul à seul. RKO ré-adresse un regard froid et inhabituelle à son ancien coach, toujours main sur sa gorge. Il pousse un cri d'énervement avant de le pousser, de le balancer sur les machines de sport. Le coach s'écroule et se casse le dos sous un énorme brouahah. Et c'est sans remord que The Apex Predator s'essuyant les lèvres, quitte les lieux pour le ring de Wednesday Night Fury.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
nom de code; apex predator
rko vs. trish stratus


Mercredi 05 mars 2014, la Extreme Pro Wrestling E-Fed venait de débuter son 17ème show, un show qui s'annonçait autant banal que les autres, avec un Chris Jericho toujours champion, un Triple H toujours mis à mal, et une Trish Stratus toujours persuadée d'être la meilleur. Randy Orton, une machine incontrôlable, un prédateur féroce et hostile, sait que son retour va provoquer une nouvelle ère à la TWE, toutes personnes susceptibles de l'affronter le savent, ils n'en sortiront pas sains et saufs. Inquiétudes et craintes, tels sont les maitres mots de l'effet que provoque The Viper sur ses adversaires. Cette année, rien ni personne ne l'arrêtera, désormais accompagné du General Manager, John Bradshaw Layfield, The Apex Predator possède toutes les cartes en main pour accomplir ce qu'il a toujours espéré, atteindre l'or, toucher de ses propres mains ce qui appartient actuellement à Y2J Chris Jericho. Les défis ? Il les relèvera tous. Et c'est pour cela qu'il est actuellement sur la rampe d'entrée de l'arène, scrutant depuis son arrivée Trish Stratus. Elle, assise derrière son bureau toujours avec cet air hautain, Randy n'avait qu'une seule envie, la faire descendre plus bas que terre. Micro à la main il s'avance dans le ring sous les interminables huées de la foule qui semblent du côté de Trish Stratus jusqu'au bout. Mais peu importe pour The Legend Killer, il n'a pas besoin de soutien pour régler ses comptes avec des pimbêches sans importance. Il ne s'asseoit pas, et est parti pour s'expliquer vivement et sérieusement avec la championne.

RANDY ORTON « Trish... Toute cette mise en scène ridicule pour si peu, tout ce décor pour faire réagir la foule, j'ai pitié. Mais d'un autre côté, je suis touché, touché que tu aies pris tant de mal pour moi, parce qu'au final, tous ces gris-gris sont pour moi. Quand je pense que si je n'avais pas pris la peine de rappeler sur twitter que j'étais le futur roi de l'EPWE tu n'aurais pas fait tout ça. Il t'en faut peu ma pauvre. Mais tu es comme ça toi, un petit quelque chose et tu t'enflammes, c'est ta manière d'être. »


_________________


Dernière édition par Bale le Sam 29 Mar - 15:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Ven 14 Mar - 22:59

retour aux sources
rko vs. the miz
Comme le disait Socrate, grand philosophe du cinquième siècle « La chute n'est pas un échec. L’échec c'est de rester la où on est tombé. » En effet, la plus grande gloire n'est pas de ne jamais échouer, mais de se relever après chaque chute. Chose qui ne semble pas encore avoir été perçue et acquise par Randy Orton. Humilié, bafoué, terrassé ce mercredi soir par la championne hardcore, The Viper a littéralement fait un retour raté. Ce pied posé sur son cadavre inerte, n'a fait qu'appuyer cette humiliation, cette punition qui apparaissait comme mérité. Aujourd'hui c'est un Apex Predator mal-en-point, en plein doute et donc en véritable déficit de confiance qui se présente face à nous. Très fier de base, c'est un véritable coup de massue qu'il vient de se prendre là, Randall ne sait pas, Randall ne sait plus ce qu'il vaut. Etait-il trop sûr de lui ? N'est-il pas au niveau de la fédération ? Tant de questions encore sans réponses, puisqu'on ne peut pas juger sur un combat seulement et surtout face à une championne invaincue et presque inarrêtable. Malgré cette défaite, nous retrouvons RKO dans sa salle de sport habituelle, cette fois ci sans Mike The Coach. Ce dernier a coupé les ponts avec The Legend Killer depuis l'altercation de la semaine dernière ce qui est compréhensible. Mais contre tout attente, Randy n'est pas seul dans la salle, un homme rondouillard au chapeau de western est à ses côtés, c'est son père. Oui, Cowboy Bob Orton l'ancien manager de Randall semble avoir plusieurs choses à dire à son fils, pourquoi est-il là, pourquoi n'est-il pas dans son fauteuil à bascule en train de matter Walker Texas Ranger ? Nous allons le savoir tout de suite. Serait-ce un retour aux sources ?

RANDY ORTON « Je ne crois pas que cela soit bien utile, papa. »

COWBOY BOB ORTON « Et moi je te dis que si Randall, va te changer. Mike n'était qu'un bon à rien et si tu as perdu le match c'est tout simplement de sa faute, il ne t'avait pas assez préparé. Je te l'avais dit depuis le début, ce n'était qu'un bon à rien il était temps que tu t'en sépares une bonne fois pour toute. »

RANDY ORTON « Avec tout le respect que je te dois, je suis capable de m'entraîner tout seul. Je me sens prêt à pouvoir gérer mes remises en forme en autonomie. Si j'ai fait partir Mike c'est justement parce que je ne supporte plus être dirigé, je suis le seul maître de moi-même papa, comprends moi. »

COWBOY BOB ORTON « Très bien, j'en déduis que tu veux remordre la poussière comme mercredi dernier. »

RANDY ORTON « Pas du tout, je veux juste être seul et libre. Pouvoir n'en vouloir qu'à moi-même lorsque je perds mes matchs et être capable d'avoir mes propres automatismes dans ce que je fais. Si j'ai perdu face à Trish Stratus, c'est parce que j'avais tout simplement l'autre vaurien de Mike dans les pattes. Il ne me laissait pas m'envoler de mes propres ailes par jalousie, that's all. »

COWBOY BOB ORTON « Si tu as perdu face à Trish, c'est aussi parce que tu n'étais pas au niveau, c'est parce qu'elle était au dessus, elle t'a écrasé et humilié en imitant ton finisher. Elle t'a fait la totale Randall. N'oublie pas qu'il s'agit de la championne hardcore et qu'elle est actuellement sur une dynamique d'invincibilité. On ne peut pas tout avoir dans la vie fiston.  »

RANDY ORTON « Elle a manqué de respect à notre famille ! Elle s'est moquée de moi, si je n'étais pas autant restreint physiquement elle serait déjà sur civière. Je n'ai pas peur d'elle papa, je sais ce qu'elle vaut désormais. Tu peux considérer ce match comme un match test parce que lors de notre prochaine rencontre, je lui montrerai que je ne suis réellement pas semblable à un The Miz ou un Triple H. »

COWBOY BOB ORTON « Cesse de te voiler la face Randy, oublie le titre hardcore il n'est pas fait pour toi, puis tu mérites tellement mieux. De toute manière, ils ne te laisseront plus de chance pour cette ceinture. »

RANDY ORTON « Ne t'inquiète pas père, il suffit juste de forcer un peu le destin. »

Un regard profond dirigé vers le vide accompagné un sourire de psychopathe, c'est bon on a retrouvé notre Randy Orton.

COWBOY BOB ORTON « Non Randall, ne t'attires pas de problèmes, fais moi plaisir. Tu viens d'arriver à la EPWE sois un vrai professionnel, ne mets pas ta carrière en jeu. »

RANDY ORTON « Puisque tout tourne autour d'elle et qu'elle semble être le visage de la fédération par ses problèmes de coeurs et de libertinage, je ne vais pas me gêner pour prendre des risques et m'attaquer à la source. »

COWBOY BOB ORTON « Mon fils... On ne te changera donc jamais.»

RANDY ORTON « Faut croire. Je vais me changer.»

COWBOY BOB ORTON « Attends, tu ne m'as pas dit si j'étais ton nouveau coach. Reprenons les bonnes habitudes, toi et moi ! »

The Viper était sur le point de quitter la salle vers le vestiaire jusqu'au moment où il entendit les dires de son père. Sa tête se tourne lentement, il regarde son père de haut en bas puis... rigole un bon coup. Parfois il ne suffit pas de parler pour donner une réponse, tout est dans l'attitude et la mimique, et entre nous je ne pense pas que Randy ait accepté la proposition de son père. Enfin affaire à suivre...
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
how to wrestle
rko vs. the miz

Bonjour à tous, bonjour à tous, j'espère que vous allez bien, moi oui ! Ce mercredi prochain ce sera le 19ème eXtreme Night Fury avec à l'affiche de grosses grosses feuds ! Lita face au duo diabolique composé du champion Chris Jericho et du GM JBL, ou encore CM Punk qui aura fort à faire face à l'élu de dieu, Muhammed Hassan. Mais si nous sommes ici ce n'est pas pour vous parler des querelles amoureuses de la championne hardcore ou des produits de beauté dégueulasses de The Madison, non loin de là. Nous allons parler d'histoires d'hommes, des problèmes de vrais mecs quoi parce que la fédération est en grand déficit de virilité ces temps-ci. Des rumeurs courent à la EPWE, comme quoi il y aurait un match opposant Randy Orton face à The Miz sur la carte. Merde, bon... Peut-être que je me suis emballé quand je parlais d'histoires d'hommes. Roh ça va je rigole, Mike Mizanin est un bonhomme même si il fait des chichis, même si il adopte une attitude féminine et qu'il a des mimiques de meufs. Arrêtons de le dénigrer, nous parlons tout de même du Mister Gold In The Bank, du Awesome One, du mec qui a bouffé un pedigree du Triple H, et ouais le gamin est balaise quand même... Oh deux secondes, je vois du mouvement au loin... Serait-ce un ring ? Approchons nous de plus près.

JOBBER « Aïe, putain ! »

Un looser qui traverse le ring dans les airs, c'était un RKO ! Oui Randy Orton se bat face à un jobber mais ce ne semble pas être un show, même pas un mini show. Randy s'entraîne avec un jeune homme débutant qui s'est porté volontaire pour pratiquer avec le plus jeune champion du monde poids lourd de l'histoire. The Viper avait demandé à ce qu'on lui amène une caméra pour enregistrer ce match, il aurait un message à faire passer.

RANDY ORTON « MIKE MIZANIN, YOU THE BIGGEST WANKER ! »

Dit-il tout en pointant du doigt la caméra. Randy semble assez remonté et déterminé, il semble avoir repris un peu d'aplomb. Il assène quelques droites à son adversaire pour temporiser puis réadresse un regard au camescope.

RANDY ORTON « Que fous-tu avec ce lingot branleur que tu es ? Comment as-tu réussi à posséder une chose pareille !? Toi qui représente si bien le proverbe "longue langue, courte main.", oui tu n'as que de la gueule Mike, tu es un incapable. Revenons à la racine, au commencement, ce qui va prouver que tu n'es qu'un pauvre gamin qui a usé de la chance pour arriver là où il est actuellement. Qu'est-ce que tu as accompli dans ta carrière à la EPWE Mike ? Oh tu as été champion par équipe, avec Mr Anderson c'est bien ça, le gars qui a remporté son triple menace en main event la semaine dernière ? Comment t'expliquer que tu n'étais que la cinquième roue du carrosse avec lui ? Si tu étais à ses côtés, c'est parce qu'il voulait un type capable de hurler autant que lui sur un ring, bah oui qui se ressemblent s'assemblent Mike, pas vrai ? Dans la catégorie poissonnier tu es juste déclassé. Parce que mis à part cet aspect je ne vois pas d'autre raison, tu es un boulet à porter plus qu'autre chose, Mr. Anderson aurait été champion bien plus longtemps que ça si il ne t'avait pas dans ses pattes. Mais il a fallu comme d'habitude que tu ramènes tes sautes d'humeurs, tes caprices, ton grain de sel en même temps tu n'as que ça pour te défendre et vivre dans la fédération à l'heure qu'il est. Je n'ai absolument pas peur de toi que ce soit sur un ring, ou dans les médias. »

Transition directe de Randy qui exécute son enchainement de clothesline suivi d'un powerslam. Jobber venu, jobber calmé. RKO se relève, et passe ensuite à la suite.

RANDY ORTON « Je n'ai pas fini Mike, il y a tellement de choses à dire sur toi. En même temps, tu es tout simplement l'arnaque de l'année. Et ce Gold In The Bank que tu as dérobé à The Rock n'a fait qu'accentuer cette escroquerie. Ce n'est pas surprenant si je t'annonce que tu ne mérites pas ce lingot hein ? Rappelle toi bien... Souviens toi de ce match lors de Wrestling Master, l'anarchie totale. Tu as profité d'un match en carton pour te donner le rôle du tombeur de The Rock. Ne trouves-tu pas ça dégueulasse Mike ? N'as-tu pas honte ? Chris Jericho en special referee, ça ne te dit rien ? Lorsque j'ai regardé ce match, j'ai eu l'impression d'un véritable complot envers The Rock. Puis cela me parait logique, tu ne vis que de magouilles et d'opportunité, rien de plus et tu en es bien conscient. Vivement ton match face à Triple H lors de Final Execution pour que les choses se remettent dans l'ordre. Même si je ne prête aucune importance à HHH, lui n'a jamais trompé personne, et sait lutter un minimum. Lors du prochain pay-per-view tu retrouveras enfin ta place, tu n'auras plus rien, mis à part ta coupe de cheveux ridicule et tes taunts de grande folle. Pour ce qu'il s'agit de ton corps endolori, je m'en chargerai ce mercredi. Puis d'ailleurs soyons sérieux un instant, à quoi s'attend le staff de la fédération? Toi et moi avons exactement le même âge, les seules choses qui nous différencient sont le talent, le talent et encore le talent. Tu ne vaux rien Mike. La supercherie a assez duré, il désormais est temps pour toi de redescendre chez les loosers une bonne fois pour toute. »

The Legend Killer se retourne puis reprend le combat face à son "adversaire" entre guillemets. Il passe derrière lui et lui assène un fulgurant inverted headlock backbreaker. Une véritable démonstration de lutte pour The Miz.


RANDY ORTON « Mais au final, je me demande si tu savais ce qu'était la lutte ? Tu sais, cette violente pratique  dont la finalité est de renverser l’adversaire au sol au moyen de combinaisons technico-tactiques. Oui Miz, j'ai bien dit technico-tactiques surprenant non ? Oh tu ne connaissais pas ce mot peut-être ? Ce n'est pas étonnant, tu ne sais pas lutter. Tu n'es pas fait pour ce business, tu n'as tout simplement aucune tactique, et encore moins de technique. L'ennui, oui c'est ça l'ennui. C'est ce qu'on ressent lorsque l'on te regarde catcher. Il n'y a absolument aucun spectacle. Mon niveau de lutte a cinquante temps d'avance sur le tien, tu ne sais faire rien d'autre que de simples coups de la corde à linge, des droites, et quelques big foot de temps à autres. Mais aurai-je oublié ton Skull Crushing Finale ? Attention c'est vrai qu'il s'agit d'une prise très spectaculaire, tellement différente d'un simple full nelson facebuster que personne d'autre que toi ne serait capable d'exécuter. Arrêtons les conneries, cette prise est tout bonnement dégoûtante et est très représentative de ta personne. Tu ne seras jamais un professionnel de la lutte, forget this, forget this business, forget your career ! Tu es destiné à percer dans un cirque, à jouer le rigolo, voire même le gigolo de service. C'est terminé pour toi, Triple H pourra me remercier d'avoir fait le travail à sa place, je t'offrirai la minerve pour Final Execution ne t'en fais pas. Regarde plutôt ça Mike, observe bien ton maître ! »

Randall se retourne et remarque son adversaire toujours en train de tituber, le backbreaker n'est pas très bien passé apparemment. The Viper n'en a que faire, et lui assène un RKO, RKO oui, une seconde fois ! On dirait que le jobber est mort. L'assassin se relève immédiatement vers la caméra tout en s'essuyant les lèvres, sourire psychopathique oblige. Hein.

RANDY ORTON « THIS WEDNESDAY, IT WILL BE THE SAME FOR YOU MIKE, STUPID COWARD ! YOU CAN'T BEAT ME BECAUSE THERE'S NO STOPPING RANDY ORTON NOW. IT'S NOT ARROGANCE, JUST MY DESTINY. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 22 Mar - 21:55

retrouvailles touchantes... ou pas
rko vs. cody rhodes
Carton plein, pure réussite, oui c'est ça: Ce fut une véritable performance pour Randy Orton mercredi dernier. Victoire sur The Miz, violente intervention sur la championne hardcore, et le meilleur pour la fin: l'annonce du title shot pour the Hardcore Championship pour Final Execution. Honnêtement, que demande le peuple ? La fédération a entendu les convictions de sa superstar, et le voilà dans une bien meilleure posture que la semaine dernière, celle où il était au fond du trou, vaincu par la championne à pied posé sur son cadavre presque meurtri. Mais aujourd'hui tout ça est oublié, après une remise à zéro en se frottant à un adversaire largement à sa portée pour reprendre la confiance, The Miz, le tout conclue par une victoire largement méritée, le voilà désormais sous le feu des projecteurs, en tête d'affiche pour une rencontre au sommet. Mais avant de pouvoir passer aux choses sérieuses, il reste encore un show à passer, the last but not the least. Ouais je suis persuadé qu'il va y avoir de nombreux rebondissements lors de ce spectacle avec des conséquences à en tirer pour Final Execution, forcément. Mais bon ce n'est pas avec un adversaire comme Cody Rhodes que Randall risque de se blesser pour le prochain pay-per-view. Ouais il est comme ça Orton, il la joue sécurité pour son match d'avant PPV. Arrêtons de se moquer les gars, Cody Rhodes c'est l'un des champions par équipe tout de même, y'a du talent sur le papier, c'est que du prestige ! Non, j'déconne. Enfin bref, nous retrouvons Randy Orton dans le parking de son magasin préféré pour retrouver sa voiture, que dis-je, sa lumineuse Rolls-Royce Drophead brillant de milles feux. Jusqu'au au moment où un homme sort de sa voiture et surgit vers RKO. Les fans, Orton les calme à coups de corde à lingue vous savez, donc ça va être vite fait.

??? « RANDY ! »

Après ce cri, Randy ne prit même pas la peine de regarder de qui il s'agissait. L'habitude de voir des fans de la EPWE s'écrier sans raison et à tout bout de champs sûrement. The Legend Killer démarre sa voiture sans jamais prêter la moindre attention à l'autre homme, chan-mé le vent. La personne ne voulant pas lâcher le morceau, court à tout allure vers la voiture et commence à s'approcher de la fenêtre de RKO. Cette fois c'en était trop pour The Viper, il grogne un coup puis s'apprête à sortir de sa caisse jusqu'au moment où il tourne sa tête, étonné.

RANDY ORTON « Ted ? »

TED DIBIASE JUNIOR « Non je te coupe tout de suite, la lutte c'est fini pour moi. Appelle-moi Theodore désormais. »

RANDY ORTON « Justement, moi je n'ai pas arrêté et je vais me rendre à mon entraînement. Donc qu'est-ce que tu veux, Ted ? »

TED DIBIASE JUNIOR « C'est Theodore s'il te plait, tu sais très bien que Ted n'était que mon nom de ring. Bah écoute, je voulais avant tout prendre de tes nouvelles, j'ai vu le dernier show de la EPWE et j'ai été surpris de t'y retrouver. Tu n'as pas baissé les bras malgré la fermeture de la WWE, ça m'a fait plaisir de te revoir lutter. »

RANDY ORTON « Disons que c'est tout simplement une histoire de mental. C'est ce qui nous différencie toi et moi. Bon allez bonne continuation, j'y v... »

TED DIBIASE JUNIOR « Oh wait Randy ! T'es si pressé que ça ? Au point de laisser ton bon vieux pote en plan sur un parking avec ses sacs Carrefour ? Non, allez on se pose pour parler, on a tellement de chose à se dire. »

RANDY ORTON « Arrête ça tout de suite Ted, je ne vais pas te le dire cent fois. Je n'ai rien à te dire, tu ne m'es d'aucune importance. Tu ne sers à rien, et si je veux te laisser tout seul, je te laisserai tout seul. Car la solitude, c'est ta destinée. Alors, arrête de jouer à ça avec moi. Non arrête de croiser mon chemin tout court, right now !»

Les paroles de Randall résonnent dans tout le parking. Les veines commencent à sortir, Ted ne bronche pas pour autant quand il a un objectif il ne le quitte pas, sauf qu'avec Randy Orton c'est même pas la peine quoi.

TED DIBIASE JUNIOR « Bon, et bien dans ce cas je vais directement attaquer le vif du sujet. J'ai vu que tu affrontais notre ami commun, Cody Rhodes mercredi prochain. Je ne te cache pas que ça va me faire bizarre de vous voir vous chamailler dans un ring, alors qu'en réalité vous êtes comme cul et chemise.»

RANDY ORTON « Pardon ? Excuse me Teddy ? Lui et moi comme cul et chemise ? Qu'est-ce que tu cherches exactement hein ? Dis le moi. Un parking lot brawl ? Tu veux que je t'explose c'est ça ? »

TED DIBIASE JUNIOR « Pourquoi t'énerves-tu ? Qu'est-ce qui ne va pas ? On a toujours été derrière toi et voilà comment tu nous remercies ? Nous t'avons toujours respecté, et aidé dans tes péripéties à la WWE, nous nous sommes mêmes sacrifié pour toi. Je ne pensais pas que tu allais l'oublier. »

RANDY ORTON « Oui vous aviez été derrière moi, derrière mon dos, derrière ma personne, partout ! Parce que j'étais meilleur que vous, et parce que vous ne savez que donner des coups par derrière. Je n'ai jamais su m'entendre avec vous, vous étiez mes boulets, des poids à porter. Aucune logique, aucun talent, aucun avenir, voilà ce qui vous représente. Si j'ai commis l'erreur de prendre la peine de vos connaître, c'est tout simplement parce que nos pères respectifs ont eux aussi été lutteurs. "The Legacy", ça te dit quelque chose non ? Sans ça je n'aurai même pas pris la peine de vous donner l'heure. Donc réjouis-toi d'avoir The Million Dollar Man comme père, petit.  »

TED DIBIASE JUNIOR « Ah mais ça y est je viens de comprendre. C'est bon maintenant tout est clair. Tu es jaloux Randy, tu ne veux pas parler de Cody, tu veux éviter à tout prix son sujet, pourquoi ? Parce qu'il est champion dans cette fédération. Contrairement à toi, il a déjà remporté une ceinture lui. Alors dis moi qui est le boulet dans l'histoire, je t'écoute.»

RANDY ORTON « C'est une blague là, rassure moi ? Tu es en train de te payer ma tronche ? Crois-tu vraiment que je porte un grand intérêt à sa ceinture, ce titre délaissé par tous les lutteurs de la fédération ? Parce que tout le monde s'en fiche, c'est un championnat sous-catégorique où Mister Anderson et son ancien partenaire que j'ai laminé, The Miz ont laissé tomber parce qu'ils ont réalisé à quel point le manque d'ambition y était plus qu'important. Aucune concurrence, donc aucune fierté, donc aucun prestige. Rien à récupérer de ces lutteurs qui peinent à remporter cette ceinture, voire même de la conserver, et je mets Rhodes dans ce sac. C'est un sous-lutteur au charisme de mollusque, un catcheur nuisant à la fédération. Ryder l'a même humilié juste après avoir été sacré champion à Wrestling Master en l'attaquant par derrière. Pourquoi ? Sûrement parce qu'il était dégoûté et frustré de devoir faire la paire avec une chèvre durant les prochains shows. Honnêtement Ted, tu pensais vraiment que j'allais me rallier aux côtés d'une larve pareille ? Really ? J'ai profité de ma venue à la EPWE pour justement me laver de cette réputation que j'ai été forcé de subir, d'être à vos côtés par exemple. Et je ne veux plus faire les mêmes erreurs. Tout allait bien jusqu'à ce que vous vous mettiez encore une fois au travers de ma route, mais ce n'est qu'une question de jour pour que cela cesse désormais. »

TED DIBIASE JUNIOR « Parce que toi tu as fait mieux que lui peut-être ? »

Sourire de Randy, enchainé d'un léger rire dans sa barbe. Oh fada c'est vraiment impossible d'avoir une conversation normale et saine avec lui ou quoi ?

RANDY ORTON « Je l'attendais cette question tu sais, elle était tellement prévisible. Alors écoute moi bien, et prends en de la graine. Je vais bientôt entamer ma troisième semaine seulement au sein de cette fédération, et j'en jalouse plus d'un. J'ai un match pour le titre à Final Execution pour le titre Hardcore, l'un des titres que tout le monde s'arrache, mais que personne n'arrive à se procurer parce qu'ils ont peur de faire mal à Trishy la libertine. Ils n'osent pas la mettre à mal parce qu'elle doit sûrement leur promettre des gâteries pour le lendemain, des choses politiquement incorrectes. Le monde est comme ça aujourd'hui. Mais moi je suis hors de tout ça, tu me connais bien, tu le sais. Je n'ai pas de limite, tu l'as bien vu mercredi dernier. J'ai blessé la championne, je lui ai brisé les cervicales parce que je ne supporte pas qui elle est et comment elle se comporte. Ce punt kick signifiait le fait qu'il n'y aura qu'un seul homme qui régnera en roi après Final Execution. Ne sois pas étonné de ne pas la voir sur le ring mercredi prochain, ni de me voir champion la semaine d'après. Tout ça pour te dire qu'en deux petites semaines j'ai su viser plus haut que ton ami, qui patauge dans son règne artificiel et peine à remporter ces matchs. Il se voile cruellement la face. Sois triste pour lui, vraiment. »

TED DIBIASE JUNIOR « ... »

RANDY ORTON « Oh, aurai-je calmé tes ardeurs ? Cela tombe bien car j'avais assez perdu mon temps comme ça. »

The Legend Killer démarre une bonne fois pour toute sa voiture, la fait rugir d'un joli son puis quitte le parking comme un prince laissant Ted les pieds cloué au sol et le visage figé. Il faut dire qu'à la base il était tiraillé par rapport à qui supporter entre ces deux potes, maintenant les choses sont claires: Randy Orton ne veut plus de lui et il ne lui reste ainsi plus qu'un choix par défaut.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
l'élève face à son maître
rko vs. cody rhodes

Randy Orton, posé avec son macbook sur ask.fm.

QUESTION « Si tu devais décrire Cody Rhodes en deux points, sans parler de lui ? »

RANDY ORTON « Facile, je t'en ferai même trois. Défi relevé. »

Ouais, the Legend Killer a de l'inspiration ce soir, il va nous présenter Cody Rhodes, sans parler de Cody Rhodes. Question che-lou, réponse che-lou ?

RANDY ORTON « Premier point, son père Dusty Rhodes, dit The American Dream. Pas étonnant que Cody ait pris la confiance avec comme père un mec qui se surnomme ainsi. Le rêve américain c'est quoi selon lui ? S'habiller comme un sac poubelle et prendre des airs d'homme douillet et effeminé ? C'est cette éducation qu'il a donné à son fils ? Quoiqu'il en soit légende ou pas, il n'aura pas inculqué à son fils ses secrets pour réussir, loin de là. Je crois qu'il était dépité lorsqu'il a vu ses fils naître, surtout Cody. D'ailleurs je trouve ça dommage que ce dernier n'ait pas pris la même voie que son père. Son papa l'aurait emmené quelque part, peut-être pas là où il aurait souhaité, mais il aurait eu une présence, une raison d'être dans la fédération. Parce que nous pouvons dire ce que nous voulons, malgré ses gimmicks ridicules et ses taunts barbares, lui ne faisait pas tâche.»

Premier point fait, bon ok, on vous l'accorde, Randy a un peu parlé de Cody. Mais le sujet principal est resté le padré, Dusty.

RANDY ORTON « Second point, son frère. Ou son demi-frère je m'en contre-fiche, c'est la même chose. Je suis même persuadé que demi-frère n'est qu'une simple couverture, et qu'ils sont réellement frère. Ils ont tous les deux les mêmes traits du visage, tel Jabba le Hutt, nierait-on l'évidence par honte ? C'est fort probable. Enfin bref, Goldust, le prince de la perversion, the bizarre one... Dis donc t'étais bien entouré Cody dis-moi, t'es sûr que toi aussi t'as pas mal tourné ? Comment j'ai pu passer du temps avec toi, moi. Enfin même lui a remporté plus de titres que toi dans sa carrière, ça en est terrifiant et alarmant, je pense vraiment que tu dois te remettre en question. Si tu ne veux pas suivre le chemin de ton père, suis le chemin de ton frère, même si ça se ressemble étrangement ton frère lui aussi te mènera quelque part. Comment peux-tu te donner le rôle du beau gosse, du tombeur de nanas quand ton père et ton frère sont deux efféminés aux pratiques sur le ring très douteuses ? J'espère qu'ils t'ont puni Cody, tu fais honte à ta famille, qui eux ont eu du succès dans leurs fédérations. Ils ont eu un après glorieux, parce qu'ils ont eu un présent. Ne te demande pas pourquoi ta carrière aura été moins réussie que celle de ta famille, ce n'est pas la peine. PS: Tu devais essayer la perruque à ton frère, il doit y avoir quelque chose à en tirer. »

Le père, le demi-frère, Randall semble s'en prendre à la famille du champion par équipe. Qu'a-t-il à proposer pour son troisième point ?


RANDY ORTON « Et enfin, comment ne pas parler de tes amours ? Maxine c'est ça ? Ah mais tu ne serais pas véritablement homosexuel tout compte fait ? Il y a un tas de nanas dans la fédération, et toi tu es obligé d'aller voir celle-la ? Si c'est pour paraître crédible au sein de la EPWE Universe et bien c'est loupé. Le temps que vous passez dans les loges, n'est pas ce que nous pensons, non. En réalité vous ne faites qu'entamer de palpitants jeux de sociétés plus ludiques les uns que les autres. En même temps Cody personne ne te force hein. En tout cas quoiqu'il en soit, nous pouvons que qui se ressemble, s'assemble, c'est une perdante comme toi. Elle n'a fait qu'un match qu'elle a logiquement perdu et depuis nous ne l'avons plus revu. Elle a un mental de vaincue, me rappelant l'incapable que tu es. Vous formez bien la paire tous les deux, vous n'avez aucune raison de lutter dans cette fédération. Je vois que tu as bien choisi ton entourage et ta famille. Je ne vais pas respecter la question mais tu es destiné à échouer Rhodes, malgré ton jeune âge, tu réussis à régresser plutôt qu'à évoluer. Je ne vais pas en dire plus, même si cela me ronge, quand je me lance dans quelque chose, je le fais jusqu'au bout, et je ne parlerai plus de toi. »

Petite catch-phrase pour finir la réponse ?

RANDY ORTON « NOBODY CAN BEAT ME BECAUSE THERE'S NO STOPPING RANDY ORTON. IT'S NOT ARROGANCE CODY, JUST MY DESTINY. »

_________________


Dernière édition par Bale le Dim 23 Mar - 22:03, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 23 Mar - 2:17

Final Execution sera ton dernier match, la dernière fois que tu porteras cette ceinture à ta taille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 30 Mar - 0:35

randall keith orton
rko vs. trish 2.0


l'imprévisible
rko vs. trish 2.0


le sadique
rko vs. trish 2.0

le champion
rko vs. trish 2.0

_________________


Dernière édition par Bale le Mar 1 Avr - 19:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 30 Mar - 0:35

randall keith orton
rko vs. trish 2.0


l'imprévisible
rko vs. trish 2.0


le sadique
rko vs. trish 2.0


le mesquin
rko vs. trish 2.0


le champion
rko vs. trish 2.0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 9 Aoû - 21:03


fc internazionale milano
joao - manager legend



carte d'identité
joao - manager legend

Prénom • Jürgen   Nom • Klopp   Âge • 47 ans Nationalité • Allemande   Adjoint • Javier Zanetti   Situation • Sans Club   Saison 1 • Schalke 04   Accomplissements • Membre serviable & révélation.

_______________________
motivazioni
joao - manager legend


MISSION: RETROUVER L'INTER D'ANTAN.
Réalisation du triplé lors de la saison 2009-2010 (Scudetto - Champions League - la Copa) C'est un exploit à réitérer, car depuis cela, plus rien.
L'Inter de 2005-2010 ne peut pas être comparé à l'Inter d'aujourd'hui, contrairement à maintenant, l'ancienne Inter était la meilleure équipe d'Italie et avait relevé le niveau de la ligue italienne de part ses conquêtes européenes & mondiales. Je compte bien redynamiser cette équipe milanaise actuellement aux oubliettes, c'est un excellent facteur de motivations, ce club a vécu une sacré dégringolade et une re-construction rapide s'impose.
Des recrues alléchantes. Vidic, M'Vila, Osvaldo l'un des meilleurs défenseurs du monde, un sacré milieu défensif bourré de talent et l'ancien champion d'Italie avec la Juventus. Ouais rien que ça. D'ailleurs j'en passe et des meilleurs, il y a d'autres recrues comme Dôdo ou Donkor. Vidic remplacera à merveille Samuel que je ne pouvais aucunement saquer et M'Vila aura certainement sa place dans l'entre-jeu. Osvaldo sera en concurrence avec Icardi & Palacio, je suis d'ailleurs plutôt content d'avoir l'embarras du choix entre ces trois buteurs, je vais pouvoir m'offrir de nombreuses possibilités de compositions. Le fait que l'Inter ait recruté des joueurs intéressants me motivent, j'ai vraiment envie de gérer ce club.
Des cadres toujours présents. Et oui, malgré le départ de Samuel et la retraite de Zanetti l'équipe milanaise a su garder ses bases et ses piliers. Hernanes le brésilien ancien romain & meneur de jeu a tenu à rester dans les rangs interistes, tout comme le Colombien Fredy Guarin qui a il fut un temps hésité à quitter le club. Rodrigo Palacio & Hugo Campagnaro reviennent de leur finale de la CDM2014 loupée, mais plus motivée que jamais pour cette nouvelle Série A.
Une ligue serrée pour tous. Ok, même si la Juventus part légèrement favorite la Série A reste une petite ligue indécise & très compétitive, on ne peut aucunement prédire qui sera champion italien à la fin de saison contrairement à d'autre ligues ou tu peux te faire une petite idée comme la ligue 1, la bundesliga, ou la liga. La concurrence me motive & faire revenir l'Inter sur son trône serait une fierté pour moi et un honneur. C'est pour cela que je vais me donner à fond afin qu'elle soit redoutée & contestée.
Arrêtons de parler club et projetons nous plutôt forum, j'adoooore ce forum et pour rien au monde je ne le lâcherai. J'ai donné énormément de mon temps à cette communauté et je pense avoir été remercié en étant élu comme précisé plus haut, membre serviable & révélation. J'ai été simulateur lors de la première saison et je le resterai pour la saison deux, vous pouvez compter sur moi. Merci.

_______________________
obiettivi
joao - manager legend

Jouer les plays off. ∆ être premier ou second de Série A
Rapatrier du rital. ∆ Thiago Motta, Marco Verratti, Domenico Criscito.
Mais pas que. ∆ Thomas Müller, André Schurrle.
 

_______________________
obiettivi
joao - manager legend



FREDY GUARIN

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici


RODRIGO PALACIO

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici


HERNANES

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici


Prénom P² Nom

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici


Prénom P² Nom

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici


Prénom P² Nom

Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici Ecrire ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Mar 12 Aoû - 0:09

klopp: nouvel échec cuisant
joao. - ac milan
Une fois n'est pas coutume, telle est l'expression qui représente le mieux Jürgen Klopp à l'heure d'aujourd'hui. En effet, après avoir essuyé de nombreux refus lors de la première saison, l'Inter ne compte pas déroger à cette règle pour la nouvelle et ont assuré que leur choix était tout réfléchi: ils veulent Jocelyn Gourvennec un point c'est tout. Klopp encore auteur d'une défaite amère ne sait plus quoi faire, proche de la dépression il décide tout de même ne pas baisser les bras et de faire disparaître cette malédiction coûte coûte. « C'était écrit, je ne débuterai jamais une saison en même temps que les autres. » se résigne-t-il, au micro de la presse italienne. L'ancien entraîneur du FC Schalke 04 préfère en rigoler, mais garde ce nouvel échec en travers de la gorge. « Ce qui m'a porté préjudice ? Mon prestige très certainement. En même temps il était compliqué d'accomplir quelque chose avec ces bras cassés d'Allemands, incapables de respecter une tactique et de faire preuve d'envie et de volonté. » Ouuuh petit pic pour la nouvelle équipe de Quatrazerov, Klopp rageux ? Quoiqu'il en soit l'extravagant Allemand est toujours libre dans le mercato des managers, mais peut-être plus pour longtemps. Ouais ouais le vieux shnock a la capacité de retomber sur ses pattes à n'importe quel moment. Jürgen Klopp dit the cat. « Mon avenir ? Je dois avouer qu'il est encore indécis mais contrairement à ce que l'on peut penser j'ai bel et bien reçu des propositions de certains clubs. Seulement un a su attirer mon attention. » Pourquoi il fait le chaud, ça va être encore un fail comme d'habitude ftg. On aimerait tout de même bien savoir de quel club il s'agit pour golri un peu. Allez Jürgen, un indice quoi. « Essentiellement parce qu'il est encore ici, à Milan. » Quelle annoooonce, quel culot ! Suite au refus de l'Inter, Klopp va chez l'ennemi et sans compassion aucune. Il postulera donc pour le Milan AC avec l'espoir que cette fois-ci sera la bonne ! Espérons que l'Allemand ne subisse pas une énième désillusion.
___________________________________
forza milan
joao. - ac milan

Douter ? Hors de question. Pour Jürgen Klopp le choix est fait et il est impossible de revenir en arrière, l'équipe qu'il a ciblé est le Milan AC et ça le restera un point c'est tout. Le club le plus titré du monde a tapé dans l'oeil du coach et il se donnera à cent pour cent afin de les obtenir. Ce qui l'a poussé à les choisir ? Son histoire avant tout, de Paolo Maldini à Van Basten en passant par Andréa Pirlo, le club a su révéler énormément de joueurs qui ont permis aux Rossoneris de remporter de nombreux titres. Dix-huit titres internationaux rien que ça. Voilà pourquoi Milan a le plus gros palmarès footballistiques du monde. Le club a remporté sept ligue des champions et se classe deuxième derrière le Real Madrid et sa fameuse decima. Voilà pourquoi Jürgen a en parti pris la décision de venir rejoindre l'équipe milanaise, pour ses nombreuses conquêtes et sa soif de vaincre encore loin de s'éteindre. Mais pas que, en effet les diables sont en train de vivre l'une des périodes les plus difficiles de leur histoire, les mauvais résultats s'accumulent, le club se retrouve souvent très mal placé dans le classement italien, les joueurs emblématiques quittent le club un par un: rien ne va plus. C'était donc une véritable opportunité pour l'Allemand de prouver sa capacité à remonter le niveau d'une équipe, faire en sorte de retrouver l'AC Milan d'antan. Mis dans l'ombre cette saison par la Juventus, la Roma & Naples entres autres, les Rossoneris auront fort à faire pour retrouver la place d'élite qui à l'époque leur était incontestablement décerné. Une reconstruction et un travail sur soi-même s'impose, des cadres aujourd'hui estimés trop justes devront s'en aller et le futur entraîneur devra se montrer très actif sur le marché des transferts si il veut espérer remporter ne serait-ce qu'une place pour les Plays Off dans cette Série A.
___________________________________
pour eux y'a plus d'espoir
joao. - ac milan

Moi, Jürgen Klopp, j'ai la rage de vaincre, la détermination d'un psychopathe et l'envie d'un gamin de 8 ans, ouais ouais. Je pense être assez "motivé" pour coacher l'AC Milan. Je veux être le manager de ce club tout simplement car ça serait tout bonnement un sacré challenge de pouvoir réaliser un véritable coup de poker dans cette Série A. Six équipes, seulement deux pour les Plays Off, dur.  J'ai remarqué et vite compris que la composition n'allait pas du tout, il faut absolument que je la bosse, c'est plus possible rien ne va... Mais je parle surtout du système défensif plus que désastreux. Du coup j'ai énormément de boulot dans tout ce qui touche au mercato et c'est ça qu'est bon. J'ai aussi envie d'avoir cette fuckin' équipe car il y a des supers joueurs sans déconner, j'ai trouvé mon putain de buteur, un milieu offensif prestigieux. Et puis bon, ça va l'effectif est assez homogène au niveaux des stats j'ai envie de dire. De plus, nous avons tout comme les autres clubs italiens nos chances de remporter cette Série A, même si la tâche s'avérera plus compliqué pour nous, l'exploit reste totalement faisable. Je me sens dans tous les cas capable de pouvoir continuer l'histoire du club et c'est en gros pour cette raison que je postule. Il n'y a aucun soucis à se faire, mes épaules sont assez fortes pour supporter les problèmes du club, je saurai les gérer et faire preuve d'ingéniosité pour les mener à la gloire. Le budget est pas ridicule du tout non plus, franchement, même si tout le monde a le même nombre; y'a vraiment de quoi faire on va pas cracher dessus, on est d'accord. Personnellement j'ai toujours apprécié la négociation, l'officialisation, modifier ma composition régulièrement, voir mon équipe gérer ses matchs, gagner des titres, vivre la consécration ultime... Bon je m'emporte désolé. M'enfin, j'espère que je vous ai tout dit, et que surtout, je vous aurai prouvé que mes petits Rossoneri m'intéressent, ce sont des joueurs extrêmement bons et bourrés de talents que je désirerai emmener tout en haut du classement, les faire regagner l'élite et aussi pour que j'ai du prestige bordel de merde. Sinon je considère que ce sont des joueurs en parti jeunes et vieux, donc à la fois talentueux & vifs. Passons désormais à mes objectifs, ce que je vise, ce que je n'ai pas envie de tenter, et jusqu'à quel degré je pourrai considérer les avoir accompli. Tout ça va être clair net et précis je le dis direct. Je veux impérativement remporter la Série A composé des six meilleures équipes italiennes, c'est juste super primordiale pour moi. Je crois que malgré la difficulté évidente cela reste réaliste, on peut croire que les joueurs du club ne peuvent pas faire chuter l'excellente Juventus ou la dangereuse Roma parce que c'est pas vraiment le cas IRL du coup on s'y attend pas du tout mais moi je vous coupe tout de suite et je vous rappelle qu'on est sur un forum à simulation, du coup je vous le dis: tout peut arriver. Suffit que je trouve LA tactique, THE tactic et c'est gagné. Donc voilà mais quoiqu'il en soit je ferai tout pour ne pas être en bas de tableau afin de pouvoir jouer les Plays Off et tenter de gagner au moins une chose quoi. En parlant de tournoi, je compte faire un bon bout de chemin dans les compétitions du forum car ça peut être intéressant d'ajouter quelques lignes en plus dans mon palmarès, j'espère pouvoir donner mon petit truc en plus du côtés des Italiens rouges et noirs assez rapidement pour modifier la composition et peut-être, qui sait, battre les plus grands clubs et représenter un véritable danger pour l'adversité. Même si cela n'est pas encore fait, et que les chances restent restreintes. Anyway j'espère avoir été clair dans mes intentions et que le staff aura compris ce que je vise, à quoi bon mentir sur cela ? Je vous le redis tout est possible, c'est FIFA14 du coup je pense avoir mes chances tout comme Kimi., Disiz ou Giallorossi dans ce championnat voilà. Et puis ce qui comptera pour moi, ce sera le résultat et pas le jeu. Je veux dire par là que la manière ne m'intéressera pas, la mission de mes joueurs, c'est de marquer, marquer et encore marquer des buts afin de remporter chaque matchs. La meilleure défense, ouais c'est l'attaque et je compte bien le prouver cette saison avec Balotelli, Honda et El Shaarawy. Ensuite, pour ce qui est de mon prestige, j'espère bien la faire monter à son maximum, ce que je veux devenir, c'est le meilleur entraineur du forum reconnu et incontestable, mission peut-être impossible mais avec de la volonté et du taff pourquoi pas, nothing is impossible non? Voilà pourquoi "pour eux il n'y a plus d'espoir", voilà pourquoi je suis chauuuud et que j'en veux. Il faut que j'en découds avec les autres cette saison, je bouillonne là, je me suis fait recaler ça m'a donné la rage. Alors Thibo, Delgado toussa toussa, je compte sur vous cette fois-ci, por favor confiez les moi et je vous simulerai une centaine de match cette saison promis oula qu'est-ce que j'dis !

___________________________________
entre jeunesse & expérience
joao. - ac milan

Si je devais donner mon avis sur l'effectif de l'AC Milan 2014/2015, je dirai que c'est une équipe très hétérogène et qui a été très affaiblie suite aux nombreux départs de piliers et au mauvais recrutement. Oui pour moi cette équipe fait preuve d'hétérogénéité, dans un premier temps dans l'âge tout simplement. Philippe Mexes 32 ans, a le double de l'âge de Hachim Mastour 16 ans, est-ce que cet aspect de l'effectif est un inconvénient ? Je ne pense pas. Cependant la vieillesse est plus présente que la jeunesse et mon rôle essentiel dans le marché sera de rajeunir un maximum l'équipe afin de retrouver un club compétitif et dangereux. Abbiati, Mexes, Bonera, Pazzini et j'en passe, tous ces joueurs seront très probablement sur le départ, même si ils demeurent bons et expérimentés, ils ne m'intéressent pas et je m'en séparerai un maximum histoire de pouvoir recruter de jeunes joueurs. En parlant de jeunes joueurs, je suis tout de même soulagé d'en apercevoir, comme Mario Balotelli, El Shaarawy, Niang, Mastour, De Sciglio ou encore Saponara. Ces footballeurs deviendront primordiales et essentiels à l'évolution de l'équipe de part leur fougue et leur dynamisme. J'ai confiance en eux car je sais que sur FIFA 14 ils ne sont pas dégueulasses du tout bien au contraire. L'audace paie dans la simulation et ces joueurs là aiment partir à l'aventure dans des dribbles plus fous les uns que les autres. Wouuuh, à la Robinho. Vous l'aurez donc compris, pour cette saison je favorise la jeunesse à l'expérience. C'est un choix qui s'avérera je l'espère payant et je préfère vous rassurer d'avance, cela ne veut pas dire que je me priverai de joueurs d'expériences. Je ne prendrai jamais le risque de me séparer de toutes mes légendes car ils ont la précision, la détermination et la ténacité, atouts qui restent beaucoup moins développés du côtés des jeunes. Cependant il est clair que la majorité de mon équipe n'atteindra pas la trentaine, il faut que je reste sur une dynamique fougueuse et insouciante. J'espère que vous aurez compris mes intentions au sein de cette énigmatique équipe milanaise, il faut du renouveau, de la fraicheur, de la folie ! Et pour conclure le tout, voici les noms des joueurs ciblés pour cette nouvelle ère milanaise: le brésilien de Londres Oscar, le madrilène Jorge Resurrecion Koke, ou encore le talentueux Ter Stegen récemment arrivé au FC Barcelone.
___________________________________
un second souffle talentueux
joao. - ac milan

Après avoir expliqué pourquoi je favoriserai la jeunesse à l'expérience et avoir décortiqué chaque aspects de ce sujet, il est temps pour nous de passer à l'effectif en général, un effectif qui a énormément changé depuis ses cinq dernières années, peut-être même de a à z. Alors qui est in, qui est out ? Qui paiera les frais de ma venue aux commandes du club ? Tout d'abord je vais vous dévoiler qui est mon joueur favoris au sein de cette équipe. Mon chouchou, celui qui sera presque intransférable même si je compte bel et bien bloquer aucun joueurs. Ce footballeur n'est nul autre que le japonais Keisuke Honda, ce joueur m'avait fait rêver lors de la Coupe du Monde 2010 et à Moscou. C'est un génie ballon au pied, il le met où il veut quand il veut. Une véritable idole au Japon il sera le meneur de ce onze milanais, peut-être même le leader maintenant que Ricardo Kakà est parti au Brésil. Ensuite il y a le capitaine de l'équipe, Riccardo Montolivo, pouvant jouer un peu partout au milieu de terrain. Je lui donnerai plus un role à tendance défensive qu'offensive parce que le club italien a besoin de se renforcer dans ce secteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 18 Oct - 15:45

sexiest comeback
john morrison vs. curtis axel
Extreme Night Fury la trente-huitième, c'est terminé. Les shows s'enchainent et se ressemblent terriblement, l'EPWE manque d'un leader depuis la récente défaite d'Ambrose, d'un leader qui a de l'avenir, et ce n'est pas avec le retour de Shawn Michaels que nous allons le trouver. Pour la fédération c'est une évidence, il faut impérativement faire signer un lutteur de ce calibre, un jeune lutteur athlétique et ambitieux capable de redorer l'image de la compagnie. Ce qu'il leur faut, c'est un mec ayant le potentiel pour devenir roi de l'EPWE, un roi charismatique et talentueux. Pour cela un très grand casting est organisé par la fédération, dans l'espoir d'être agréablement surpris, deux agents de la compagnie font défiler des centaines de milliers de candidats. Une occasion en or pour John Morrison qui après sa décadence à la WWE compte bien renaître de ses cendres ici-même.

EPWE AGENT 1 « Laissons tomber man, on la dénichera jamais cette perle rare. »

EPWE AGENT 2 « Arrête de dire n'importe quoi, on en est qu'à la moitié là. Suivant ! »

John Morrison se présente sans pression aucune devant les deux agents de la fédération. Lunettes de soleil posées sur le nez et bijoux de luxe scintillant il adresse un léger sourire à ses interlocuteurs qui avaient tout simplement l'air de ne pas connaître le lutteur, ou de l'avoir oublié.

EPWE AGENT 1 « Nom, prénom, âge et nationalité. »

Blanc de quelques secondes exprimant un moment d'incompréhension entre les trois hommes. Notre athlète rigole nerveusement, pensant certainement qu'il allait être reconnu d'entrée.

JOHN MORRISON « Ahahaha. J'espère que c'est une blague, vous plaisantez c'est ça ? »

EPWE AGENT 2 « Est-ce qu'on a l'air de vouloir déconner ? Ca fait 2h30 qu'on est là assis à voir des centaines de tocards défiler les uns après les autres et tu penses qu'on a envie de rigoler, really ? Donc je vais te le redire, soi tu suis gentiment les consignes du casting soi je te renvoie gentiment chez toi, mais à ma manière. »

EPWE AGENT 1 « Non laisse le calme toi, ne t'épuise pas pour rien. C'est exactement le type de guignol que je déteste, ces bons à rien qui pensent être des stars alors qu'ils n'arrivent même pas à lasser correctement leurs pompes. Sinon tu comptes rester planter là à rien faire ou tu nous as préparé quelque chose ?   »

JOHN MORRISON « God, serai-je en train de rêver ? Oui c'est ça, c'est forcément un cauchemar. Comment en suis-je arrivé là ? Vous me provoquez c'est ça, vous me testez hein ? Vous êtes en train de jouer les ignares dans l'unique but de voir ce que j'ai dans le ventre. Mais j'ai su dévoiler votre petit jeu tel un champion hors-pair. Me, the Honcho of Hotness, the New Face of Extreme, the Shaman of Sexy, the Guru of Greatness and the future King of the EPWE, John Morrison. »

L'atmosphère devient de plus en plus gênante dans la salle lorsque John se met à faire ses taunts habituels dans un silence de mort poussant encore plus la scène au ridicule. Les deux agents restent abasourdis parce qu'ils viennent de voir et ont du mal à trouver leurs mots.

EPWE AGENT 1 « Ah, on a vu passer de sacré bêtes de foires, mais des comme toi jamais. »

EPWE AGENT 2 « Bien tenté l'ami, mais John Morrison n'est plus monté sur un ring depuis 2011. Aujourd'hui nous sommes en 2014, et je ne vois aucun intérêt à ce que la fédération recrute son sosie, enfin... "sosie" ça reste un grand mot, le vrai Morrison a tout de même plus de classe que toi. »

JOHN MORRISON « Oh wait, wait you repulsive cockrochs. Ca va faire cinq minutes que je me laisse marcher sur les pieds par deux pauvres moutons de la société, c'est anormal, c'est trop, beaucoup trop. I am the real John Morrison, the three time intercontinental champion, five time world tag team champion and better than you. Voilà qui je suis. Et voir deux gros parasites me bloquer le passage me met hors de moi. Regardez moi, puis regardez vous. Comprenez qu'il est mieux pour vous, votre image et votre fierté d'écourter cet entretien, engagez moi, faites moi signer ces papiers tout en admirant le bel Apollon que vous ne serez jamais puis retournez chez vous à vous goinfrer de matières grasses devant votre téléviseur pour me regarder moi, John Morrison laminant tous ces imposteurs se proclamant lutteurs professionnels. »

EPWE AGENT 1 « Ahahah, à défaut d'être super perché, t'es plutôt marrant. T'es un débile rigolo en faite, parce que tu t'y crois jusqu'au bout. »

EPWE AGENT 2 « Et si on refuse de t'intégrer dans la fédération tu vas nous faire quoi, un Starship Pain peut-être ? Ahahahah, laisse-moi rire ahahaha. »

EPWE AGENT 1 « Ahahahah, tu m'as tué là, qu'est-ce que tu peux être drôle quand tu t'y mets.   »

JOHN MORRISON « Puisque les discours ont peu de valeur et que seuls les actes comptent, je suis obligé, vous m'y obligez. »

Excédé et ne pouvant plus attendre une seconde de plus, John Morrison s'approche des deux hommes, en fait lever un des deux, lui assène un kick dans l'abdomen puis exécute un Moonlight Drive rempli d'impact et de perfection pour ainsi leur prouver la véracité de son identité. L'autre agent se lève de son fauteuil pour ensuite s'écarter de la scène, ne cherchant pas à s'interposer dans la baston. The Shaman of Sexy en profite alors pour signer à son nom les papelards disposés sur le bureau pour ainsi intégrer l'Extreme Pro Wrestling E-Fed.

JOHN MORRISON « I'M BEYOND GOOD'N'EVIL. I'M THE NEW SUPERSTAR OF THE EPWE AND FUTURE EPWE CHAMPION. I'M JOHN MORRISON. »

[/color]
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

la véritable perfection
john morrison vs. curtis axel


Mercredi 05 mars 2014, la Extreme Pro Wrestling E-Fed venait de débuter son 17ème show, un show qui s'annonçait autant banal que les autres, avec un Chris Jericho toujours champion, un Triple H toujours mis à mal, et une Trish Stratus toujours persuadée d'être la meilleur. Randy Orton, une machine incontrôlable, un prédateur féroce et hostile, sait que son retour va provoquer une nouvelle ère à la TWE, toutes personnes susceptibles de l'affronter le savent, ils n'en sortiront pas sains et saufs. Inquiétudes et craintes, tels sont les maitres mots de l'effet que provoque The Viper sur ses adversaires. Cette année, rien ni personne ne l'arrêtera, désormais accompagné du General Manager, John Bradshaw Layfield, The Apex Predator possède toutes les cartes en main pour accomplir ce qu'il a toujours espéré, atteindre l'or, toucher de ses propres mains ce qui appartient actuellement à Y2J Chris Jericho. Les défis ? Il les relèvera tous. Et c'est pour cela qu'il est actuellement sur la rampe d'entrée de l'arène, scrutant depuis son arrivée Trish Stratus. Elle, assise derrière son bureau toujours avec cet air hautain, Randy n'avait qu'une seule envie, la faire descendre plus bas que terre. Micro à la main il s'avance dans le ring sous les interminables huées de la foule qui semblent du côté de Trish Stratus jusqu'au bout. Mais peu importe pour The Legend Killer, il n'a pas besoin de soutien pour régler ses comptes avec des pimbêches sans importance. Il ne s'asseoit pas, et est parti pour s'expliquer vivement et sérieusement avec la championne.

RANDY ORTON « Trish... Toute cette mise en scène ridicule pour si peu, tout ce décor pour faire réagir la foule, j'ai pitié. Mais d'un autre côté, je suis touché, touché que tu aies pris tant de mal pour moi, parce qu'au final, tous ces gris-gris sont pour moi. Quand je pense que si je n'avais pas pris la peine de rappeler sur twitter que j'étais le futur roi de l'EPWE tu n'aurais pas fait tout ça. Il t'en faut peu ma pauvre. Mais tu es comme ça toi, un petit quelque chose et tu t'enflammes, c'est ta manière d'être. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Ven 8 Avr - 0:10



I. LE PERSONNAGE.


• QUI ES-TU ? : Samoa Joe.
• D'OÙ VIENS-TU ? : NXT.
• LE NOM DE TA VILLE : Comté d'Orange, Californie.
• TES SURNOMS : The Samoan Submission Machine, Nation of Violence, Samoan Chopping Machine, Submission Specialist.
• TON ALIGNEMENT ? : Heel.
• COMMENT TE DÉCRIRAIS-TU ? : Sur les rings depuis bientôt 20 ans, Samoa Joe est indéniablement un vieux de la vieille, un habitué du ring et n'a visiblement plus rien à apprendre dans son art. Réputé pour être une véritable bête de la lutte, Joe sera très certainement l'homme à abattre de la fédération. Anciennement lutteur emblématique de la ROH et de la TNA, il ne lui reste plus qu'à concrétiser à la WWE afin de devenir un véritable lutteur complet et reconnu de tous. Pour cela un passage à la NXT s'avère nécessaire pour the Nation of Violence. Obsédé & obnubilé par le NXT Championship, rien ni personne ne se mettra en travers de sa route dans sa quête vers la gloire. C'est un Samoan Submission Machine excessivement rempli de rage et de détermination qui se présente à la fédération.
• QUELLES SONT TES FAÇONS DE TERMINER TES RIVAUX ? : Island Driver (Emerald Frosion), Coquina Clutch (Rear naked choke), Muscle Buster, Coquina Plex (Sleeper hold suplex).
• QUEL EST TON PANEL DE MOUVEMENT : Corner forearm smash, Death Valley driver, Facewash, Folding powerbomb, Boston crab, Crossface, Inverted atomic drop, Lariat, Dragon Suplex, Exploder Suplex, German Suplex, Half Nelson Suplex, Running big boot, Samoan Drop, Samoan Elbow, Sidewalk Slam.
• TA SPÉCIALITÉ : Technical & Brawling.
• COMMENT POUVONS-NOUS T'IDENTIFIER MUSICALEMENT : https://www.youtube.com/watch?v=s7jhb8bKuzk
• AVEC QUOI ON PEUT T'IDENTIFIER PAR LE BIAIS D'UNE COULEUR ? : #B8860B
II. DERRIÈRE L'ECRAN.

Ton pseudo/prénom ?
Âge ? • 19 ans.
Comment as-tu connu le forum ? • Classement forumactif.
Pourquoi venir ici ? • Pour faire mon retour dans les fédérations à speech. La qualité et le sérieux de ce forum (à première vue) n'ont pas mis longtemps pour me convaincre.
As-tu lu le règlement et le contexte ? • Oui oui j'en ai pris connaissance.
Ton expérience dans les E-FED • Bof étant donné que je reviens de très loin, je peux pas trop dire.
Ton but ici • Retrouver le plaisir que je prenais à speecher. Les automatismes de l'époque.
Ton but avec ton personnage • Faire en sorte que Joe s'impose comme un concurrent sérieux au titre, qu'il en remporte également. Qu'il fasse partie de feuds mémorables.
Autres...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Jeu 28 Juil - 22:31


▬ COMEBACK IN THE FUCKIN' BUSINESS
▬ CHRIS JERICHO VS. RANDY ORTON VS. SAMI ZAYN
▬ WWE HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP MATCH

_____________________



hollywood game night is jericho
y2j vs. rko vs. zayn
Samedi 30 juillet 2018 au soir. C'est à Hollywood que nous nous trouvons pour une nouvelle édition du « Hollywood Game Night », talk show américain visant à promouvoir l'actualité des stars qui y sont invités. Véritable rendez-vous annuel pour le peuple américain, c'est la présentatrice Jane Lynch qui se doit de mener d'une main de maître chacune de ces émissions. C'est sur un plateau on fire que l'émission débute, nous retrouvons la jeune femme prête à prendre la parole.

JANE LYNCH « Bonsoir et bienvenue à cette toute nouvelle édition du Hollywood Game Night! »

Acclamation de la foule. Le public américain se lève et ovationne l'animatrice. Il faut dire que Jane Lynch en fait baver plus d'un, puis cette émission est vite devenue l'une des incontournables du pays.

JANE LYNCH « Merci à vous de rester fidèle à cette émission. Sans vous nous n'en serions pas là actuellement, et dieu sait que les mots ne sont pas assez forts pour vous dire à quel point je vous aime! Mais assez parlé d'amour, puisque ce soir les amis c'est joutes verbales et bain de sang, c'est champ de bataille et guerre psychologique. YEAH! BECAUSE TONIGHT IT'S WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT TIME ! »

C'est la débandade à Hollywood! Les spectateurs sont en délire, nous retrouvons bien en eux l'amour du catch américain dans leur folie démesurée. Léger bémol, la star de la soirée a été promu comme invité mystère, personne ne connait donc l'identité du lutteur qui se présentera sur le plateau comme représentant de la fédération. Alors peut-être s'attendent-ils à voir le champion de RAW Seth Rollins, ou alors the Straight Edge Superstar CM Punk ? Peut-être même un éventuel retour de the Champ John Cena qui sait? Toutes nos réponses à nos questions, c'est Jane qui va nous les donner, et dans la minute.

JANE LYNCH « Je savais que ça allait vous plaire! Et pour cette toute première édition spéciale WWE, je vous demande d'accueillir cette grosse pointure de la fédération! Il a très longtemps été absent des rings et a choisi the Hollywood Game Night Show pour annoncer son grand retour dans le business!   »

Jane Lynch a un don pour maintenir le suspens jusqu'au bout, elle laisse le public en trans' scandant des "John Cena! John Cena!" à tout va. Hé non les gars on peut pas tout avoir dans la vie mais on peut noter le sadisme de la présentatrice, non parce que les faire espérer comme ça c'est limite quand même, y'a des enfants rêveurs qui regardent!

JANE LYNCH « Il fera officiellement son retour à WWE Smackdown ce lundi, et ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne laisse personne indifférent, on adore l'aimer comme le détester, un tonnerre d'applaudissement pour the King of Bling Bling Y2J Chris Jericho !  »

Véritable désillusion pour les fans de catch. Il faut dire qu'ils s'attendaient à tout sauf à ça. Silence totale pendant la musique d'arrivée du lutteur, le public reste sans-voix suite à ce qu'ils doivent surement considérer comme "une belle arnaque". Mais cela n'empêche pas Chris Jericho de faire son entrée sur le plateau, démarche habituel, sourire aux lèvres, saluant la présentatrice et s'installant confortablement sur le canapé des invités. The Savior of the WWE s'attendait à cet accueil mais n'en demeure pas moins déstabilisé. Une vraie rockstar. Jane quant à elle ne comprend pas cette ambiance hostile.



JANE LYNCH « Hé ben alors... Qu'est-ce qui vous arrive ? Un peu plus d'engouement pour cette superstar au palmarès incroyable s'il vous plait. Anyway, Chris je m'exc... »

CHRIS JERICHO « Non Jane laissez, vous savez, c'est typiquement ce genre de changement d'ambiance qui me fait sourire, c'est le dégoût de chacun d'entre eux envers moi qui me donnait chaque semaine l'envie d'être le meilleur dans ce que je fais, c'est leur incompréhensible adoration pour de stupides lutteur de pacotille qui me fait comprendre pourquoi je suis là ou j'en suis à l'heure actuelle. Mais je vais tout de même rentrer dans leur jeu et m'adresser une dernière fois à eux. Je sais que vous vous attendiez à voir un Cena, un CM Punk, ou encore Randy Orton l'escroc arriver sur ce plateau, taper dans vos mains sans même vous adresser le moindre regard, signer des autographes au stylo indélébile sur vos t-shirts XXL dégueulasses et accorder pour les plus "chanceux" d'entre vous une accolade pour un selfie qui demeurera au final tout flou, oui tout flou parce qu'ils n'ont et n'auront jamais la patience d'attendre que votre futile photo soit claire et bien cadrée. Pourquoi ? Parce que malgré tout ce que vous pouvez penser à leur sujet, ils sont bel et bien comme moi, ils n'en ont rien à faire de vous. Malgré les apparences, ce sont des menteurs et des hypocrites, ils se font passer pour des personnes qu'ils ne sont pas. Ils se travestissent pour vous plaire, et vous tombez dedans les yeux fermés comme de vulgaires mouches. »

Il n'en fallait pas plus pour que le plateau du Hollywood Game Night Show s'enflamme et se met à hurler des "You Suck" perpétuels. L'émission ne se passe pas comme prévue, mais une chose est sûre c'est que l'audimat est au rendez-vous, une occasion en or pour la production qui a bien vu que l'émission prenait une tournure explosive. Ni une ni deux, Jane Lynch s'empresse donc d'envenimer les hostilités. C'est son rôle après tout.

JANE LYNCH « Wait a minute Jericho, ai-je bien entendu "Randy Orton l'escroc" dans ce message ? Décidément, vous ne perdez pas le nord, n'est-ce pas une tentative dissimulée de descendre son adversaire ? »

CHRIS JERICHO « Jane, avant de continuer cette interview, il faut que vous sachiez certaines choses qui s'avèrent primordiales pour la bonne continuité de l'émission. Chris Jericho ne dit jamais rien au hasard, when Jericho talks, Jericho tells the truth. Chris Jericho sait ce qu'il dit, et si Chris Jericho déclare ce samedi 30 juillet 2018 que Randy Orton est une véritable crapule c'est qu'il l'est réellement. Randy Orton est un menteur, Randy Orton est un tricheur, Randy Orton est un lâche. RKO est un fils à papa, également petit-fils à papa et c'est ce qui a toujours fait de lui le petit protégé de la fédération. La WWE a toujours tout mis en oeuvre et n'a pas hésité à donner à Randy des opportunités pour le titre et pour le mettre sur le devant de l'affiche quand elle le pouvait. Randall peut remercier son sang, son héritage et d'où il vient, car sans ça il serait encore en train de ramasser le bétail entre deux merdes de cheval dans un de ces ranchs au Texas, oui, sans cette cuillère en argent dans la bouche à la naissance Randy n'aurait jamais mis un seul pied dans ce business. A partir de maintenant, Randy Orton ne s'appellera plus Randy Orton, Y2J Chris Jericho a trouvé un nom qui désormais le représentera à sa juste valeur, Randy Orton s'appellera Randy Piston. »



Ah ouais, c'est bien trouvé Chris comme quoi, tu changes trois lettres à un nom et c'est tout un sens qui en paie les frais. En tout cas les huées et les pouces vers le bas se prolongent sur le plateau laissant une Jane Lynch malgré tout déstabilisée par ces déclarations.

JANE LYNCH « Randy Piston ? Mr. Jericho nous sommes diffusés dans une des plus grandes chaînes de télévision d'Amérique, un peu de respect pour the Legend Killer, je vous prie. »

CHRIS JERICHO « DON'T CALL HIM LEGEND KILLER AGAIN, JANE ! »

Petit malaise sur le plateau, ouais quand l'invité pointe du doigt de manière de manière agressive l'animatrice sur le plateau, c'est jamais bon.

CHRIS JERICHO « Ce surnom est la démonstration même de la raison pour laquelle Randy est un menteur. RKO n'est pas un tueur de légendes. Si cet arnaqueur s'est autoproclamé ainsi c'est parce qu'il n'a cessé, durant sa carrière de s'en prendre à de vieux buffles malades. Ric Flair, The Sheik, Bret Hart, Roddy Piper, chacun l'ont combattu, et à ce moment aucun n'était au meilleur. Bret Hart boitait comme un alcoolique qui titube dans la rue. Ric Flair avait la peau qui pend comme s'il avait perdu trente kilo le jour d'avant. The Sheik n'avait pas encore pu prier la moindre fois dans la journée, Dieu n'était pas de son coté. Et Piper avait un cancer au cerveau, alors comment se battre lorsque l'on sait qu'on est sur le point de mourir, je vous le demande ? Comme d'habitude, Y2J Chris Jericho vient de vous révéler l'escroquerie au grand jour. Je vais même vous faire part d'une confidence ici ce soir sur le plateau du Hollywood Game Night, puisque moi Chris Jericho est également un tueur de légende. But not a fake legend killer as him! A true legend killer! J'ai battu les deux légendes vivantes Stone Cold Steve Austin et The Rock le même soir et dans le même match pour the Undisputed Championship, j'ai encastré la tête du Showstopper Shawn Michaels dans le Jeritron, Undertaker, Goldberg, Rob Van Dam, Kevin Nash,  j'ai défait de véritables adversaires, et contrairement à lui je ne me contente pas de la facilité, ce qui au final que vous le vouliez ou non, fait de moi le vrai tueur de légende. Et ce sont tous ces petits détails que vous spectateurs lobotomisés avaient trop tendance à occulter qui font de moi envers et contre tout le meilleur dans ce que je fais.   »

JANE LYNCH « Le moins que l'on puisse dire Chris, c'est que vous n'avez pas votre langue dans votre poche. Quel débit, quel raconteur vous faites! Mais vous allez pouvoir reposer votre bouche un court instant puisqu'il est maintenant l'heure du "Qu'est-ce que t'en penses ?"! Le principe est simple, une photo va s'afficher sur l'écran géant, il peut s'agir d'un paysage, d'un animal ou d'une personne et vous allez devoir nous faire part de ce qui vous vient à l'esprit, vos ressentis, vos pensées. Ready ? »

CHRIS JERICHO « Si vous me mettez une vipère en image, je pourrai également vous prouver pourquoi Randy Piston n'est pas non plus The Vip... »

JANE LYNCH « OK, OK STOP! Je pense que nous avons assez parlé de Randy pour ce soir et je peux même vous avouer que la photo qui va suivre ne le concerne pas, allez c'est parti, image ! »



La foule crie, hurle de joie elle semble avoir reconnu de quoi il s'agissait. Laissant un Chris Jericho littéralement dans les paquerettes.

JANE LYNCH « Alors Chris, un logo, la lettre S, la lettre Z, je pense que vous avez déjà une petite idée sur la chose. »

CHRIS JERICHO « Very easy, RKO again, Super Zero. »

JANE LYNCH « Hum, non pas vraiment, cherchez encore. C'est très simple pourtant. »

CHRIS JERICHO « Non je ne vois pas, j'ai beau cherché dans mes plus profonds souvenir et ça ne me dit rien, je dois même dire que c'est la première fois que je vois cette photo qui, qui plus est, est immonde. La seule chose que je sais en ce moment même, c'est que c'est la première et la dernière fois que je jouerai à ce jeu stupide. »

JANE LYNCH « Bien... Dans ce cas je vais laisser le public vous donner la réponse! »

Des "Sami Zayn, Sami Zayn" à tout va envahissent la salle

JANE LYNCH « Et effectivement, il s'agissait bien de the Underdog of the Underground Sami Zayn! Le Canadien aura l'occasion de remporter le WWE Heavyweight Title dans le main event du show lundi soir soit face à vous soit face à Randy Orton dans un Iron Man Match! Alors? Ca doit forcément vous revenir désormais!   »

CHRIS JERICHO « Really? Vous me demandez de parler de Sami Zayn? Zayn est LE pistonné de l'ann... »

JANE LYNCH « Ah non Chris vous n'allez pas recommencer!   »

CHRIS JERICHO « Excusez-moi Jane, mais comment appelle-t-on un guignol qui se fait battre à plat de couture par un jeunot inexpérimenté de 20 ans dans un combat qui plus est chiant à mourir mais qui réussit tout de même par je ne sais quel moyen à avoir un match pour le titre en main event la semaine d'après? »

JANE LYNCH « Oui, c'est vrai que vu comme cela...   »

CHRIS JERICHO « En plus d'être un perdant de nature, Sami Zayn est dans la même lignée que Randy, celle de ceux qui ne seraient jamais arrivé là où ils en sont sans un énorme coup de pouce, que l'on soit clair une bonne fois pour toute, Zayn ne mérite aucunement ce main event et encore moins ce match pour le titre. Zayn est un catcheur bas de gamme, avec le charisme d'une moule, un sourire benet et une personnalité fade au possible. Zayn est roux, Zayn ne dégage rien d'ambitieux pour ce business. Ma chère et tendre Stéphanie devrait revoir ses plans, je lui en toucherai deux mots car Sami Zayn est une véritable erreur de casting. Comme en témoigne cette écrasante défaite face à un catcheur qui était censé être à sa merci. »

JANE LYNCH « Et bien! Vous en faîtes profiter tout le monde, je vois que vous avez décidé de ne pas l'épargner non plus. Mais dites moi... Zayn a bien malgré tout cela une qualité ? N'est-il pas comme vous Canadien?   »

CHRIS JERICHO « Vous savez Jane, il est important de partir du principe que chaque pays a son boulet, son erreur de la nature dans le monde de la lutte, l'Afrique du Sud a Adam Rose, le Japon a Funaki et nous les Canadiens avons Sami Zayn, un saltimbanque pensant que faire des acrobaties improvisées c'est s'approprier le soutien des fans. Ce forain du dimanche n'a pas tort, mais ce choix le mènera à sa perte. Combien de lutteurs se cassant les dents à privilégier la fantaisie plutôt que l'efficacité ai-je croisé sur ma route ? Ce manque d'ambition et d'envie de goûter à l'or n'a pas sa place dans la compagnie. Mais Y2J Chris Jericho est venu redorer les rangs de la branche bleue, et même si ça en a l'air, Stéphanie n'a pas fait que des mauvais choix, me donner l'occasion de remporter le titre le plus important de la fédération pour qu'elle retrouve ses plus belles heures est très malin. Elle me sait pertinemment capable de battre Randy et Zayn pour le WWE Heavyweight Championship dans la même soirée comme j'ai pu battre The Rock puis Stone Cold pour l'Undisputed Championship le même soir il y a quelques années de ça. Le show de lundi sera une formalité pour the King of Bling Bling, après tous les exploits qu'il a accompli dans sa carrière. »


JANE LYNCH « On parle d'un Iron Man »

Si j'ai réussi à battre Stone Cold et The Rock le même soir pour le titre je réussirai






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 31 Juil - 16:20



hollywood game night is jericho
y2j vs. rko vs. zayn
Samedi 30 juillet 2018 au soir. C'est à Hollywood que nous nous trouvons pour une nouvelle édition du « Hollywood Game Night », talk show américain visant à promouvoir l'actualité des stars qui y sont invités. Véritable rendez-vous annuel pour le peuple américain, c'est la présentatrice Jane Lynch qui se doit de mener d'une main de maître chacune de ces émissions. C'est sur un plateau on fire que l'émission débute, nous retrouvons la jeune femme prête à prendre la parole.

JANE LYNCH « Bonsoir et bienvenue à cette toute nouvelle édition du Hollywood Game Night! »

Acclamation de la foule. Le public américain se lève et ovationne l'animatrice. Il faut dire que Jane Lynch en fait baver plus d'un, puis cette émission est vite devenue l'une des incontournables du pays.

JANE LYNCH « Merci à vous de rester fidèle à cette émission. Sans vous nous n'en serions pas là actuellement, et dieu sait que les mots ne sont pas assez forts pour vous dire à quel point je vous aime! Mais assez parlé d'amour, puisque ce soir les amis c'est joutes verbales et bain de sang, c'est champ de bataille et guerre psychologique. YEAH! BECAUSE TONIGHT IT'S WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT TIME ! »

C'est la débandade à Hollywood! Les spectateurs sont en délire, nous retrouvons bien en eux l'amour du catch américain dans leur folie démesurée. Léger bémol, la star de la soirée a été promu comme invité mystère, personne ne connait donc l'identité du lutteur qui se présentera sur le plateau comme représentant de la fédération. Alors peut-être s'attendent-ils à voir le champion de RAW Seth Rollins, ou alors the Straight Edge Superstar CM Punk ? Peut-être même un éventuel retour de the Champ John Cena qui sait? Toutes nos réponses à nos questions, c'est Jane qui va nous les donner, et dans la minute.

JANE LYNCH « Je savais que ça allait vous plaire! Et pour cette toute première édition spéciale WWE, je vous demande d'accueillir cette grosse pointure de la fédération! Il a très longtemps été absent des rings et a choisi the Hollywood Game Night Show pour annoncer son grand retour dans le business!   »

Jane Lynch a un don pour maintenir le suspens jusqu'au bout, elle laisse le public en trans' scandant des "John Cena! John Cena!" à tout va. Hé non les gars on peut pas tout avoir dans la vie mais on peut noter le sadisme de la présentatrice, non parce que les faire espérer comme ça c'est limite quand même, y'a des enfants rêveurs qui regardent!

JANE LYNCH « Il fera officiellement son retour à WWE Smackdown ce lundi, et ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne laisse personne indifférent, on adore l'aimer comme le détester, un tonnerre d'applaudissement pour the King of Bling Bling Y2J Chris Jericho !  »

Véritable désillusion pour les fans de catch. Il faut dire qu'ils s'attendaient à tout sauf à ça. Silence totale pendant la musique d'arrivée du lutteur, le public reste sans-voix suite à ce qu'ils doivent surement considérer comme "une belle arnaque". Mais cela n'empêche pas Chris Jericho de faire son entrée sur le plateau, démarche habituel, sourire aux lèvres, saluant la présentatrice et s'installant confortablement sur le canapé des invités. The Savior of the WWE s'attendait à cet accueil mais n'en demeure pas moins déstabilisé. Une vraie rockstar. Jane quant à elle ne comprend pas cette ambiance hostile.



JANE LYNCH « Hé ben alors... Qu'est-ce qui vous arrive ? Un peu plus d'engouement pour cette superstar au palmarès incroyable s'il vous plait. Anyway, Chris je m'exc... »

CHRIS JERICHO « Non Jane laissez, vous savez, c'est typiquement ce genre de changement d'ambiance qui me fait sourire, c'est le dégoût de chacun d'entre eux envers moi qui me donnait chaque semaine l'envie d'être le meilleur dans ce que je fais, c'est leur incompréhensible adoration pour de stupides lutteur de pacotille qui me fait comprendre pourquoi je suis là ou j'en suis à l'heure actuelle. Mais je vais tout de même rentrer dans leur jeu et m'adresser une dernière fois à eux. Je sais que vous vous attendiez à voir un Cena, un CM Punk, ou encore Randy Orton l'escroc arriver sur ce plateau, taper dans vos mains sans même vous adresser le moindre regard, signer des autographes au stylo indélébile sur vos t-shirts XXL dégueulasses et accorder pour les plus "chanceux" d'entre vous une accolade pour un selfie qui demeurera au final tout flou, oui tout flou parce qu'ils n'ont et n'auront jamais la patience d'attendre que votre futile photo soit claire et bien cadrée. Pourquoi ? Parce que malgré tout ce que vous pouvez penser à leur sujet, ils sont bel et bien comme moi, ils n'en ont rien à faire de vous. Malgré les apparences, ce sont des menteurs et des hypocrites, ils se font passer pour des personnes qu'ils ne sont pas. Ils se travestissent pour vous plaire, et vous tombez dedans les yeux fermés comme de vulgaires mouches. »

Il n'en fallait pas plus pour que le plateau du Hollywood Game Night Show s'enflamme et se met à hurler des "You Suck" perpétuels. L'émission ne se passe pas comme prévue, mais une chose est sûre c'est que l'audimat est au rendez-vous, une occasion en or pour la production qui a bien vu que l'émission prenait une tournure explosive. Ni une ni deux, Jane Lynch s'empresse donc d'envenimer les hostilités. C'est son rôle après tout.

JANE LYNCH « Wait a minute Jericho, ai-je bien entendu "Randy Orton l'escroc" dans ce message ? Décidément, vous ne perdez pas le nord, n'est-ce pas une tentative dissimulée de descendre son adversaire ? »

CHRIS JERICHO « Jane, avant de continuer cette interview, il faut que vous sachiez certaines choses qui s'avèrent primordiales pour la bonne continuité de l'émission. Chris Jericho ne dit jamais rien au hasard, when Jericho talks, Jericho tells the truth. Chris Jericho sait ce qu'il dit, et si Chris Jericho déclare ce samedi 30 juillet 2018 que Randy Orton est une véritable crapule c'est qu'il l'est réellement. Randy Orton est un menteur, Randy Orton est un tricheur, Randy Orton est un lâche. RKO est un fils à papa, également petit-fils à papa et c'est ce qui a toujours fait de lui le petit protégé de la fédération. La WWE a toujours tout mis en oeuvre et n'a pas hésité à donner à Randy des opportunités pour le titre et pour le mettre sur le devant de l'affiche quand elle le pouvait. Randall peut remercier son sang, son héritage et d'où il vient, car sans ça il serait encore en train de ramasser le bétail entre deux merdes de cheval dans un de ces ranchs au Texas, oui, sans cette cuillère en argent dans la bouche à la naissance Randy n'aurait jamais mis un seul pied dans ce business. A partir de maintenant, Randy Orton ne s'appellera plus Randy Orton, Y2J Chris Jericho a trouvé un nom qui désormais le représentera à sa juste valeur, Randy Orton s'appellera Randy Piston. »



Ah ouais, c'est bien trouvé Chris comme quoi, tu changes trois lettres à un nom et c'est tout un sens qui en paie les frais. En tout cas les huées et les pouces vers le bas se prolongent sur le plateau laissant une Jane Lynch malgré tout déstabilisée par ces déclarations.

JANE LYNCH « Randy Piston ? Mr. Jericho nous sommes diffusés dans une des plus grandes chaînes de télévision d'Amérique, un peu de respect pour the Legend Killer, je vous prie. »

CHRIS JERICHO « DON'T CALL HIM LEGEND KILLER AGAIN, JANE ! »

Petit malaise sur le plateau, ouais quand l'invité pointe du doigt de manière de manière agressive l'animatrice sur le plateau, c'est jamais bon.

CHRIS JERICHO « Ce surnom est la démonstration même de la raison pour laquelle Randy est un menteur. RKO n'est pas un tueur de légendes. Si cet arnaqueur s'est autoproclamé ainsi c'est parce qu'il n'a cessé, durant sa carrière de s'en prendre à de vieux buffles malades. Ric Flair, The Sheik, Bret Hart, Roddy Piper, chacun l'ont combattu, et à ce moment aucun n'était au meilleur. Bret Hart boitait comme un alcoolique qui titube dans la rue. Ric Flair avait la peau qui pend comme s'il avait perdu trente kilo le jour d'avant. The Sheik n'avait pas encore pu prier la moindre fois dans la journée, Dieu n'était pas de son coté. Et Piper avait un cancer au cerveau, alors comment se battre lorsque l'on sait qu'on est sur le point de mourir, je vous le demande ? Comme d'habitude, Y2J Chris Jericho vient de vous révéler l'escroquerie au grand jour. Je vais même vous faire part d'une confidence ici ce soir sur le plateau du Hollywood Game Night, puisque moi Chris Jericho est également un tueur de légende. But not a fake legend killer as him! A true legend killer! J'ai battu les deux légendes vivantes Stone Cold Steve Austin et The Rock le même soir et dans le même match pour the Undisputed Championship, j'ai encastré la tête du Showstopper Shawn Michaels dans le Jeritron, Undertaker, Goldberg, Rob Van Dam, Kevin Nash,  j'ai défait de véritables adversaires, et contrairement à lui je ne me contente pas de la facilité, ce qui au final que vous le vouliez ou non, fait de moi le vrai tueur de légende. Et ce sont tous ces petits détails que vous spectateurs lobotomisés avaient trop tendance à occulter qui font de moi envers et contre tout le meilleur dans ce que je fais.   »

JANE LYNCH « Le moins que l'on puisse dire Chris, c'est que vous n'avez pas votre langue dans votre poche. Quel débit, quel raconteur vous faites! Mais vous allez pouvoir reposer votre bouche un court instant puisqu'il est maintenant l'heure du "Qu'est-ce que t'en penses ?"! Le principe est simple, une photo va s'afficher sur l'écran géant, il peut s'agir d'un paysage, d'un animal ou d'une personne et vous allez devoir nous faire part de ce qui vous vient à l'esprit, vos ressentis, vos pensées. Ready ? »

CHRIS JERICHO « Si vous me mettez une vipère en image, je pourrai également vous prouver pourquoi Randy Piston n'est pas non plus The Vip... »

JANE LYNCH « OK, OK STOP! Je pense que nous avons assez parlé de Randy pour ce soir et je peux même vous avouer que la photo qui va suivre ne le concerne pas, allez c'est parti, image ! »



La foule crie, hurle de joie elle semble avoir reconnu de quoi il s'agissait. Laissant un Chris Jericho littéralement dans les choux.

JANE LYNCH « Alors Chris, un logo, la lettre S, la lettre Z, je pense que vous avez déjà une petite idée sur la chose. »

CHRIS JERICHO « Very easy, RKO again, Super Zero. »

JANE LYNCH « Hum, non pas vraiment, cherchez encore. C'est très simple pourtant. »

CHRIS JERICHO « Non je ne vois pas, j'ai beau cherché dans mes plus profonds souvenir et ça ne me dit rien, je dois même dire que c'est la première fois que je vois cette photo qui, qui plus est, est immonde. La seule chose que je sais en ce moment même, c'est que c'est la première et la dernière fois que je jouerai à ce jeu stupide. »

JANE LYNCH « Bien... Dans ce cas je vais laisser le public vous donner la réponse! »

Des "Sami Zayn, Sami Zayn" à tout va envahissent la salle

JANE LYNCH « Et effectivement, il s'agissait bien de the Underdog of the Underground Sami Zayn! Le Canadien aura l'occasion de remporter le WWE Heavyweight Title dans le main event du show lundi soir soit face à vous soit face à Randy Orton dans un Iron Man Match! Alors? Ca doit forcément vous revenir désormais!   »

CHRIS JERICHO « Really? Vous me demandez de parler de Sami Zayn? Zayn est LE pistonné de l'ann... »

JANE LYNCH « Ah non Chris vous n'allez pas recommencer!   »

CHRIS JERICHO « Excusez-moi Jane, mais comment appelle-t-on un guignol qui se fait battre à plat de couture par un jeunot inexpérimenté de 20 ans dans un combat qui plus est chiant à mourir mais qui réussit tout de même par je ne sais quel moyen à avoir un match pour le titre en main event la semaine d'après? »

JANE LYNCH « Oui, c'est vrai que vu comme cela...   »

CHRIS JERICHO « En plus d'être un perdant de nature, Sami Zayn est dans la même lignée que Randy, celle de ceux qui ne seraient jamais arrivé là où ils en sont sans un énorme coup de pouce, que l'on soit clair une bonne fois pour toute, Zayn ne mérite aucunement ce main event et encore moins ce match pour le titre. Zayn est un catcheur bas de gamme, avec le charisme d'une moule, un sourire benet et une personnalité fade au possible. Zayn est roux, Zayn ne dégage rien d'ambitieux pour ce business. Ma chère et tendre Stéphanie devrait revoir ses plans, je lui en toucherai deux mots car Sami Zayn est une véritable erreur de casting. Comme en témoigne cette écrasante défaite face à un catcheur qui était censé être à sa merci. »

JANE LYNCH « Et bien! Vous en faîtes profiter tout le monde, je vois que vous avez décidé de ne pas l'épargner non plus. Mais dites moi... Zayn a bien malgré tout cela une qualité ? N'est-il pas comme vous Canadien?   »

CHRIS JERICHO « Jane, Jane, Jane ne confondons pas tout s'il vous plait, ne faisons pas voler les aigles avec les pigeons, il est important de prendre connaissance d'un principe primordiale: chaque pays a son boulet, son erreur de la nature dans le monde de la lutte, l'Afrique du Sud a Adam Rose, le Japon a Funaki et nous les Canadiens avons Sami Zayn, un saltimbanque sans âme pensant que faire des acrobaties improvisées c'est s'approprier le soutien des fans. Ce forain du dimanche n'a pas tort, mais ce choix le mènera à sa perte. Combien de lutteurs se cassant les dents à privilégier la fantaisie plutôt que l'efficacité ai-je croisé sur ma route ? Ce manque d'ambition et d'envie de goûter à l'or n'a pas sa place dans la compagnie. Mais Y2J Chris Jericho le vrai Canadien est venu redorer les rangs de la branche bleue, et même si ça en a l'air, Stéphanie n'a pas fait que des mauvais choix, me donner l'occasion de remporter le titre le plus important de la fédération pour qu'elle retrouve ses plus belles heures est très malin. Elle me sait pertinemment capable de battre Randy et Zayn pour le WWE Heavyweight Championship dans la même soirée comme j'ai pu battre The Rock puis Stone Cold pour l'Undisputed Championship le temps d'un soir il y a quelques années de ça. Alors qu'on se le dise une bonne fois pour toute; le show de lundi sera une formalité pour the King of Bling Bling, après tous les exploits qu'il a accompli dans sa carrière. »

JANE LYNCH « Permettez moi de vous interrompre Chris, mais il subsiste un petit hic dans votre thèse, la fédération parle d'un Iron Man Match en main event pour le titre. Auriez-vous l'endurance requise pour réussir à battre Sami Zayn dans un match de 30 minutes, voire peut-être même d'1 heure ? Qui plus est après un match important face à Randy Orton qui lui aussi promet d'être intense ? »



CHRIS JERICHO « Qu'insinuez-vous par là lady ? You don't think that the best in the world at what he does won't succeed to beat two stupids idiots the same night ? Vous ne pensez plus the Ayatollah of Rock'n'Rolla dans la capacité de réitérer ce qu'il a pu faire dans son incroyable carrière ?   »

JANE LYNCH « No.. Non, loin de là... Mais j...  »

CHRIS JERICHO « SO WOULD YOU PLEASE SHUT THE HELL UP. »

Personne ne s'attendait à une telle réaction sur le plateau. Plus un bruit dans la salle, Chris Jericho quant à lui commence à redescendre peu à peu. Le Canadien ne supporte pas qu'on le sous-estime.

CHRIS JERICHO « Ce lundi soir aura lieu la traditionnelle soirée de Smackdown, et j'assure devant des millions de téléspectateurs qu'au début de ce show je battrai Randy en 5 minutes maximum, ce match s'avérera être plus qu'une formalité pour Y2J car RKO n'est ni plus ni moins qu'un lutteur sans cervelle, un prédateur sans rage de vaincre. Tout le monde se demande à quoi sert une misérable vipère sans son venin hein ? Et bien il s'agit tout simplement d'un animal à dépecer pour qu'il finisse dans une de mes nouvelles vestes en cuir. Et je rassure tous mes haters pour le main event de ce même show je demeurerai toujours aussi frais et je combattrai Sami Zayn le troubadour 2.0 pendant 30 minutes, 1 heure, voire même 2 heures s'il le faut ! J'enchainerai les Codebreaker en espérant que son sang coule sur mes genous, je scinderai son corps en deux à plusieurs reprises avec mon Walls of Jericho en faisant en sorte qu'il ne sera plus apte à remonter sur un ring pendant un bon bout de temps après ça, je lui porterai d'innombrables Lionsault qui lui feront recracher ses tripes pour au final remporter ce match sur un incontestable 5 à 0. Personne, ni Zayn, ni Randall ne se doutent de l'enfer qu'ils vivront ce lundi. Randy is a stupid idiot, Sami an assclown. »

JANE LYNCH « Fiou... Chris, ce sont sur ces belles paroles que nous allons rendre l'antenne, si vous avez un dernier mot à adresser à quelqu'un en particulier, c'est maintenant. »

CHRIS JERICHO « RANDALL, SAMI THIS ONE'S FOR YOU, I AM Y2J CHRIS JERICHO, THE KING OF BLING BLING, THE SAVIOR OF THE WWE AND THE BEST AT WHAT HE DOES. THIS MONDAY NIGHT, I WILL WIN MY TWO MATCHES... »

Les huées reviennent de plus belle dans la salle. L'émission se termine sur une piètre note, le public semble vivre un sale moment. Chris quant à lui continue de s'adresser à la caméra.

CHRIS JERICHO « AND WHEN I WILL BEAT YOU TWO, AND BECOME THE NEW WWE HEAVYWEIGHT CHAMPION. YOUR CAREERS, MY CAREER, THIS BUSINESS AND THE FEDERATION WILL NEVER BE THE SAME... AGAIN !
»

Coupé! C'est dans la boîte. Rendez-vous lundi soir du coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 13 Aoû - 13:56


hollywood game night is jericho
y2j vs. rko vs. zayn
Samedi 30 juillet 2018 au soir. C'est à Hollywood que nous nous trouvons pour une nouvelle édition du « Hollywood Game Night », talk show américain visant à promouvoir l'actualité des stars qui y sont invités. Véritable rendez-vous hebdomadaire pour le peuple américain, c'est la présentatrice Jane Lynch qui se doit de mener d'une main de maître chacune de ces émissions. C'est sur un plateau on fire que l'émission débute, nous retrouvons la jeune femme prête à prendre la parole.

JANE LYNCH « Bonsoir et bienvenue à cette toute nouvelle édition du Hollywood Game Night! »

Acclamation de la foule. Le public américain se lève et ovationne l'animatrice. Il faut dire que Jane Lynch en fait baver plus d'un, puis cette émission est vite devenue l'une des incontournables du pays.

JANE LYNCH « Merci à tous de rester fidèle à cette émission. Sans vous nous n'en serions pas là actuellement, et dieu sait que les mots ne sont pas assez forts pour vous dire à quel point on vous remercie et vous aime! Mais assez parlé d'amour, puisque ce soir les amis l'heure est grave, au programme joutes verbales et bain de sang, champ de bataille et guerre psychologique. YEAH! TONIGHT IT'S WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT TIME ! »

C'est la débandade à Hollywood! Les spectateurs sont en délire, nous retrouvons bien en eux l'amour du catch américain dans leur folie démesurée. Léger bémol, la star de la soirée a été promu comme invité mystère, personne ne connait donc l'identité du lutteur qui se présentera sur le plateau comme représentant de la fédération. Alors peut-être s'attendent-ils à voir le champion de RAW Seth Rollins, ou alors the Straight Edge Superstar CM Punk ? Peut-être même un éventuel retour de the Champ John Cena qui sait? Toutes nos réponses à nos questions, c'est Jane qui va nous les donner, et dans la minute.

JANE LYNCH « Je savais que ça allait vous plaire! Et pour cette toute première édition spéciale WWE, je vous demande d'accueillir cette grosse pointure de la fédération! Il a très longtemps été absent des rings et a choisi the Hollywood Game Night Show pour annoncer son grand retour dans le business!   »

Jane Lynch a un don pour maintenir le suspens jusqu'au bout, elle laisse le public en trans' scandant des "John Cena! John Cena!" à tout va. Hé non les gars on peut pas tout avoir dans la vie mais on peut noter le sadisme de la présentatrice, non parce que les faire espérer comme ça c'est limite quand même, y'a des enfants rêveurs qui regardent!

JANE LYNCH « Il fera officiellement son retour à WWE Smackdown ce lundi, et ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne laisse personne indifférent, on adore l'aimer comme le détester, un tonnerre d'applaudissement pour the King of Bling Bling Y2J Chris Jericho !  »

Véritable désillusion pour les fans de catch. Il faut dire qu'ils s'attendaient à tout sauf à ça. Silence totale pendant la musique d'arrivée du lutteur, le public reste sans-voix suite à ce qu'ils doivent surement considérer comme "une belle arnaque". Mais cela n'empêche pas Chris Jericho de faire son entrée sur le plateau, démarche habituel, sourire aux lèvres, saluant la présentatrice et s'installant confortablement sur le canapé des invités. The Savior of the WWE s'attendait à cet accueil mais n'en demeure pas moins déstabilisé. Une vraie rockstar. Jane quant à elle ne comprend pas cette ambiance hostile.



JANE LYNCH « Hé ben alors... Qu'est-ce qui vous arrive ? Un peu plus d'engouement pour cette superstar au palmarès incroyable s'il vous plait. Anyway, Chris je m'exc... »

CHRIS JERICHO « Non Jane laissez, vous savez, c'est typiquement ce genre de changement d'ambiance qui me fait sourire, c'est le dégoût de chacun d'entre eux envers moi qui me donnait chaque semaine l'envie d'être le meilleur dans ce que je fais, c'est leur incompréhensible adoration pour de stupides lutteur de pacotille qui me fait comprendre pourquoi je suis là ou j'en suis à l'heure actuelle. Mais je vais tout de même rentrer dans leur jeu et m'adresser une dernière fois à eux. Je sais que vous vous attendiez à voir un Cena, un CM Punk, ou encore Randy Orton l'escroc arriver sur ce plateau, taper dans vos mains sans même vous adresser le moindre regard, signer des autographes au stylo indélébile sur vos t-shirts XXL dégueulasses et accorder pour les plus "chanceux" d'entre vous une accolade pour un selfie qui demeurera au final tout flou, oui tout flou parce qu'ils n'ont et n'auront jamais la patience d'attendre que votre futile photo soit claire et bien cadrée. Pourquoi ? Parce que malgré tout ce que vous pouvez penser à leur sujet, ils sont bel et bien comme moi, ils n'en ont rien à faire de vous. Malgré les apparences, ce sont des menteurs et des hypocrites, ils se font passer pour des personnes qu'ils ne sont pas. Ils se travestissent pour vous plaire, et vous tombez dedans les yeux fermés comme de vulgaires mouches. »

Il n'en fallait pas plus pour que le plateau du Hollywood Game Night Show s'enflamme et se met à hurler des "You Suck" perpétuels. L'émission ne se passe pas comme prévue, mais une chose est sûre c'est que l'audimat est au rendez-vous, une occasion en or pour la production qui a bien vu que l'émission prenait une tournure explosive. Ni une ni deux, Jane Lynch s'empresse donc d'envenimer les hostilités. C'est son rôle après tout.

JANE LYNCH « Wait a minute Jericho, ai-je bien entendu "Randy Orton l'escroc" dans ce message ? Décidément, vous ne perdez pas le nord, n'est-ce pas une tentative dissimulée de descendre son adversaire ? »

CHRIS JERICHO « Jane, avant de continuer cette interview, il faut que vous sachiez certaines choses qui s'avèrent primordiales pour la bonne continuité de l'émission. Chris Jericho ne dit jamais rien au hasard, when Jericho talks, Jericho tells the truth. Chris Jericho sait ce qu'il dit, et si Chris Jericho déclare ce samedi 30 juillet 2018 que Randy Orton est une véritable crapule c'est qu'il l'est réellement. Randy Orton est un menteur, Randy Orton est un tricheur, Randy Orton est un lâche. RKO est un fils à papa, également petit-fils à papa et c'est ce qui a toujours fait de lui le petit protégé de la fédération. La WWE a toujours tout mis en oeuvre et n'a pas hésité à donner à Randy des opportunités pour le titre et pour le mettre sur le devant de l'affiche quand elle le pouvait. Randall peut remercier son sang, son héritage et d'où il vient, car sans ça il serait encore en train de ramasser le bétail entre deux merdes de cheval dans un de ces ranchs au Texas, oui, sans cette cuillère en argent dans la bouche à la naissance Randy n'aurait jamais mis un seul pied dans ce business. A partir de maintenant, Randy Orton ne s'appellera plus Randy Orton, Y2J Chris Jericho a trouvé un nom qui désormais le représentera à sa juste valeur, Randy Orton s'appellera Randy Piston. »



Ah ouais, c'est bien trouvé Chris comme quoi, tu changes trois lettres à un nom et c'est tout un sens qui en paie les frais. En tout cas les huées et les pouces vers le bas se prolongent sur le plateau laissant une Jane Lynch malgré tout déstabilisée par ces déclarations.

JANE LYNCH « Randy Piston ? Mr. Jericho nous sommes diffusés dans une des plus grandes chaînes de télévision d'Amérique, un peu de respect pour the Legend Killer, je vous prie. »

CHRIS JERICHO « DON'T CALL HIM LEGEND KILLER AGAIN, JANE ! »

Petit malaise sur le plateau, ouais quand l'invité pointe du doigt de manière de manière agressive l'animatrice sur le plateau, c'est jamais bon.

CHRIS JERICHO « Ce surnom est la démonstration même de la raison pour laquelle Randy est un menteur. RKO n'est pas un tueur de légendes. Si cet arnaqueur s'est autoproclamé ainsi c'est parce qu'il n'a cessé, durant sa carrière de s'en prendre à de vieux buffles malades. Ric Flair, The Sheik, Bret Hart, Roddy Piper, chacun l'ont combattu, et à ce moment aucun n'était au meilleur. Bret Hart boitait comme un alcoolique qui titube dans la rue. Ric Flair avait la peau qui pend comme s'il avait perdu trente kilo le jour d'avant. The Sheik n'avait pas encore pu prier la moindre fois dans la journée, Dieu n'était pas de son coté. Et Piper avait un cancer au cerveau, alors comment se battre lorsque l'on sait qu'on est sur le point de mourir, je vous le demande ? Comme d'habitude, Y2J Chris Jericho vient de vous révéler l'escroquerie au grand jour. Je vais même vous faire part d'une confidence ici ce soir sur le plateau du Hollywood Game Night, puisque moi Chris Jericho est également un tueur de légende. But not a fake legend killer as him! A true legend killer! J'ai battu les deux légendes vivantes Stone Cold Steve Austin et The Rock le même soir et dans le même match pour the Undisputed Championship, j'ai encastré la tête du Showstopper Shawn Michaels dans le Jeritron, Undertaker, Goldberg, Rob Van Dam, Kevin Nash,  j'ai défait de véritables adversaires, et contrairement à lui je ne me contente pas de la facilité, ce qui au final que vous le vouliez ou non, fait de moi le vrai tueur de légende. Et ce sont tous ces petits détails que vous spectateurs lobotomisés avaient trop tendance à occulter qui font de moi envers et contre tout le meilleur dans ce que je fais.   »

JANE LYNCH « Le moins que l'on puisse dire Chris, c'est que vous n'avez pas votre langue dans votre poche. Quel débit, quel raconteur vous faites! Mais vous allez pouvoir reposer votre bouche un court instant puisqu'il est maintenant l'heure du "Qu'est-ce que t'en penses ?"! Le principe est simple, une photo va s'afficher sur l'écran géant, il peut s'agir d'un paysage, d'un animal ou d'une personne et vous allez devoir nous faire part de ce qui vous vient à l'esprit, vos ressentis, vos pensées. Ready ? »

CHRIS JERICHO « Si vous me mettez une vipère en image, je pourrai également vous prouver pourquoi Randy Piston n'est pas non plus The Vip... »

JANE LYNCH « OK, OK STOP! Je pense que nous avons assez parlé de Randy pour ce soir et je peux même vous avouer que la photo qui va suivre ne le concerne pas, allez c'est parti, image ! »



La foule crie, hurle de joie elle semble avoir reconnu de quoi il s'agissait. Laissant un Chris Jericho littéralement dans les choux.

JANE LYNCH « Alors Chris, un logo, la lettre S, la lettre Z, je pense que vous avez déjà une petite idée sur la chose. »

CHRIS JERICHO « Very easy, RKO again, Super Zero. »

JANE LYNCH « Hum, non pas vraiment, cherchez encore. C'est très simple pourtant. »

CHRIS JERICHO « Non je ne vois pas, j'ai beau cherché dans mes plus profonds souvenir et ça ne me dit rien, je dois même dire que c'est la première fois que je vois cette photo qui, qui plus est, est immonde. La seule chose que je sais en ce moment même, c'est que c'est la première et la dernière fois que je jouerai à ce jeu stupide. »

JANE LYNCH « Bien... Dans ce cas je vais laisser le public vous donner la réponse! »

Des "Sami Zayn, Sami Zayn" à tout va envahissent la salle.

JANE LYNCH « Et effectivement, il s'agissait bien de the Underdog of the Underground Sami Zayn! Le Canadien aura l'occasion de remporter le WWE Heavyweight Title dans le main event du show lundi soir soit face à vous soit face à Randy Orton dans un Iron Man Match! Alors? Ca doit forcément vous revenir désormais!   »

CHRIS JERICHO « Really? Vous me demandez de parler de Sami Zayn? Mais Zayn est LE pistonné de l'ann... »

JANE LYNCH « Ah non Chris vous n'allez pas recommencer!   »

CHRIS JERICHO « Excusez-moi Jane, mais comment appelle-t-on un guignol qui se fait battre à plat de couture par un jeunot inexpérimenté de 20 ans dans un combat qui plus est chiant à mourir mais qui réussit tout de même par je ne sais quel moyen à avoir un match pour le titre en main event la semaine d'après? »

JANE LYNCH « Oui, c'est vrai que vu comme cela...   »

CHRIS JERICHO « En plus d'être un perdant de nature, Sami Zayn est dans la même lignée que Randy, celle de ceux qui ne seraient jamais arrivé là où ils en sont sans un énorme coup de pouce, que l'on soit clair une bonne fois pour toute, Zayn ne mérite aucunement ce main event et encore moins ce match pour le titre. Zayn est un catcheur bas de gamme, avec le charisme d'une moule, un sourire benet et une personnalité fade au possible. Zayn est roux, Zayn ne dégage rien d'ambitieux pour ce business. Ma chère et tendre Stéphanie devrait revoir ses plans, je lui en toucherai deux mots car Sami Zayn est une véritable erreur de casting. Comme en témoigne cette écrasante défaite face à un catcheur qui était censé être à sa merci. »

JANE LYNCH « Et bien! Vous en faîtes profiter tout le monde, je vois que vous avez décidé de ne pas l'épargner non plus. Mais dites moi... Zayn a bien malgré tout cela une qualité ? N'est-il pas comme vous Canadien?   »

CHRIS JERICHO « Jane, Jane, Jane ne confondons pas tout s'il vous plait, ne faisons pas voler les aigles avec les pigeons, il est important de prendre connaissance d'un principe primordiale: chaque pays a son boulet, son erreur de la nature dans le monde de la lutte, l'Afrique du Sud a Adam Rose, le Japon a Funaki et nous les Canadiens avons Sami Zayn, un saltimbanque sans âme pensant que faire des acrobaties improvisées c'est s'approprier le soutien des fans. Ce forain du dimanche n'a pas tort, mais ce choix le mènera à sa perte. Combien de lutteurs se cassant les dents à privilégier la fantaisie plutôt que l'efficacité ai-je croisé sur ma route ? Ce manque d'ambition et d'envie de goûter à l'or n'a pas sa place dans la compagnie. Mais Y2J Chris Jericho le vrai Canadien est venu redorer les rangs de la branche bleue, et même si ça en a l'air, Stéphanie n'a pas fait que des mauvais choix, me donner l'occasion de remporter le titre le plus important de la fédération pour qu'elle retrouve ses plus belles heures est très malin. Elle me sait pertinemment capable de battre Randy et Zayn pour le WWE Heavyweight Championship dans la même soirée comme j'ai pu battre The Rock puis Stone Cold pour l'Undisputed Championship le temps d'un soir il y a quelques années de ça. Alors qu'on se le dise une bonne fois pour toute; le show de lundi sera une formalité pour the King of Bling Bling, après tous les exploits qu'il a accompli dans sa carrière. »

JANE LYNCH « Permettez moi de vous interrompre Chris, mais il subsiste un petit hic dans votre thèse, la fédération parle d'un Iron Man Match en main event pour le titre. Auriez-vous l'endurance requise pour réussir à battre Sami Zayn dans un match de 30 minutes, voire peut-être même d'1 heure ? Qui plus est après un match important face à Randy Orton qui lui aussi promet d'être intense ? »



CHRIS JERICHO « Qu'insinuez-vous par là lady ? You don't think that the best in the world at what he does won't succeed to beat two stupids idiots the same night ? Vous ne pensez plus the Ayatollah of Rock'n'Rolla dans la capacité de réitérer ce qu'il a pu faire dans son incroyable carrière ?   »

JANE LYNCH « No.. Non, loin de là... Mais j...  »

CHRIS JERICHO « SO WOULD YOU PLEASE SHUT THE HELL UP. »

Personne ne s'attendait à une telle réaction sur le plateau. Plus un bruit dans la salle, Chris Jericho quant à lui commence à redescendre peu à peu. Le Canadien ne supporte pas qu'on le sous-estime.

CHRIS JERICHO « Ce lundi soir aura lieu la traditionnelle soirée de Smackdown, et j'assure devant des millions de téléspectateurs qu'au début de ce show je battrai Randy en 5 minutes maximum, ce match s'avérera être plus qu'une formalité pour Y2J car RKO n'est ni plus ni moins qu'un lutteur sans cervelle, un prédateur sans rage de vaincre. Tout le monde se demande à quoi sert une misérable vipère sans son venin hein ? Et bien il s'agit tout simplement d'un animal à dépecer pour qu'il finisse dans une de mes nouvelles vestes en cuir. Et je rassure tous mes haters pour le main event de ce même show je demeurerai toujours aussi frais et je combattrai Sami Zayn le troubadour 2.0 pendant 30 minutes, 1 heure, voire même 2 heures s'il le faut ! J'enchainerai les Codebreaker en espérant que son sang coule sur mes genous, je scinderai son corps en deux à plusieurs reprises avec mon Walls of Jericho en faisant en sorte qu'il ne sera plus apte à remonter sur un ring pendant un bon bout de temps après ça, je lui porterai d'innombrables Lionsault qui lui feront recracher ses tripes pour au final remporter ce match sur un incontestable 5 à 0. Personne, ni Zayn, ni Randall ne se doutent de l'enfer qu'ils vivront ce lundi. Randy is a stupid idiot, Sami an assclown. »

JANE LYNCH « Fiou... Chris, ce sont sur ces belles paroles que nous allons rendre l'antenne, si vous avez un dernier mot à adresser à quelqu'un en particulier, c'est maintenant. »

CHRIS JERICHO « RANDALL, SAMI THIS ONE'S FOR YOU COWARDS, I AM Y2J CHRIS JERICHO, THE KING OF BLING BLING, THE SAVIOR OF THE WWE AND THE BEST AT WHAT HE DOES. THIS MONDAY NIGHT, I WILL WIN MY TWO MATCHES AGAINST YOU... »

Les huées reviennent de plus belle dans la salle. L'émission se termine sur une piètre note, le public semble vivre un sale moment. Chris quant à lui continue de s'adresser à la caméra.

CHRIS JERICHO « AND WHEN I WILL BEAT YOU TWO, AND BECOME THE NEW WWE HEAVYWEIGHT CHAMPION. YOUR CAREERS, MY CAREER, THIS BUSINESS AND THE FEDERATION WILL NEVER BE THE SAME... AGAIN !
»

Coupé! C'est dans la boîte. Rendez-vous ce lundi soir pour savoir ce qu'il en sera du coup.

★★★
WORLD WRESTLING ENTERTAINMENT
COME BACK IN THE BUSINESS.
Y2J VS. RKO. AND Y2J VS. ZAYN
FOR THE WWE HEAVYWEIGHT TITLE MATCH.
MAX' PROD.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Mer 15 Fév - 0:58



« TÔT DANS LA VIE, J'AI EU A CHOISIR »



« ENTRE CETTE ÉTERNELLE MODESTIE REMPLIE D'HYPOCRISIE »



« ET UNE FIÈRE ARROGANCE POURVUE D'HONNÊTETÉ »



« MON CHOIX S'EST PORTÉ SUR LA DEUXIÈME OPTION »



« THE BEST IN THE WORLD FINALLY ARRIVES TO ECW »

★★★
EXTREME CHAMPIONSHIP WRESTLING
COME BACK IN THE BUSINESS (P1)
CM PUNK vs. TRIPLE H vs. EDGE
QUALIFICATION FOR THE HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP
KLSH. PROD.

_________________


Dernière édition par Bale le Dim 19 Fév - 22:53, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Sam 18 Fév - 6:12

back in the business
the best in the world vs. the rated r superstar vs. the king of kings

Samedi 18 février 2017, deux jours avant le grand show de la ECW. Nous sommes à New York dans le New Jersey lieu où se produira la fédération pour un second Monday Night WAR! Pour son retour dans le business de la lutte, CM Punk a été convié à une séance de dédicace & rencontre avec les fans de catch afin de partager & communiquer de son état d'esprit et de son ressenti sur sa renaissance

ECW SUPPORTER 1 « Punk! Punk! Une photo Punk! Quel kiff de te retrouver sur les rings et parmi nous, c'est un beau cadeau que tu nous fais. »


Un peu embarrassé à l'idée de devoir passer de longues heures assis à se faire prendre en photo, Phil se prête tout de même au jeu car il s'agit d'une bonne occasion pour lui de montrer la couleur sur les événements à venir le concernant.

CM PUNK « A vrai dire, il n'y a qu'une seule et unique raison pour laquelle je suis revenu. Et tu la connais. Tu le sais au fond de toi comme 100% des personnes présentes dans cette salle, tu sais pourquoi CM Punk est revenu botter des fesses sur les rings de la ECW. »

ECW SUPPORTER 1 « Ta fanbase? J'en étais sûr! Tu ne nous as jamais oublié depuis tout ce temps, revenir pour nous, si ça c'est pas une belle preuve d'amour envers ses fans... »

Le supporter exulte, trépigne de joie, laissant un CM Punk légèrement gêné et désemparé par l'excès de passion de son interlocuteur.

CM PUNK « Vous? Ca aurait pu être le cas, mais non ça ne l'est pas. Même si oui, quelque part, elle fait partie des raisons pour laquelle je suis ici. Mais allez big guy, tu n'as même pas à réfléchir sur la chose, la réponse est évidente, regarde moi. Qui suis-je, hein? Qu'est-ce que je représente? »

CM Punk écarte les bras, tout sourire tandis que le jeune supporter se gratte la tête, déboussolé.

ECW SUPPORTER 1 « Quoi, t'es chômeur? Sur la paille? T'es revenu pour le fric? »

Punk assène furtivement un regard noir à son fan avant de fermer les yeux et souffler un coup. Ouais, Philou' a suivi quelques cours de yoga et sophrologies durant ses années sabbatiques.

ECW SUPPORTER 1 « Ou alors t'es revenu pour la célébrité et les jolies filles, mais ça ça me paraît bizarre parce qu'aux dernières nouvelles t'es toujours en couple avec AJ et... »

D'un trait, le natif de Chicago se lève de sa chaise, et coupe la parole du jeune fan.

CM PUNK « NO, I'M CM PUNK AND I'M THE BEST! Je suis le meilleur sur le ring, je suis le meilleur au micro, je suis le meilleur dans le divertissement... Je suis même le meilleur pour ces stupides séances de dédicaces. La seule et unique raison pour laquelle je suis revenu sur les rings et plus particulièrement dans cette fédération  est parce que j'excelle dans ce que je fais depuis le premier jour. Et je ne dis pas ça pour me rassurer, encore moins pour snober ou dédaigner puisque ce que je vous dis là, je l'ai prouvé d'innombrables fois. Personne ne peut m'atteindre, je suis loin devant... I'm back in this fuckin' business simply because I'm the best wrestler in the world, you dig ? »

Ce message venait du coeur, mais le fan ne se laisse pas intimider pour autant, et ne perd pas le sourire de sa bouche.

ECW SUPPORTER 1 « Ah bah ouuui où avais-je la tête, si il devait y avoir un seul maître en la matière dans le domaine, c'est toi. Et c'est bien vrai, il n'y avait que toi pour être capable de conserver le WWE title 434 jours! D'ailleurs, tu vas rire mais je suis vraiment débile au point d'avoir oublié que je porte le t-shirt avec le logo "Best In The World" sur le dos, je te promets que je l'ai, tu viens tout juste de m'y faire penser! Regarde. Pas croyable comme situation nan? Tu peux me le dédicacer? »

Le fan se retourne de manière à ce que Punk puisse signer sur son omoplate droit. Le lutteur est exaspéré même si il trouve foncièrement la scène quelque peu amusante.


CM PUNK « Pas croyable comme situation? Really? Etant donné que tu assistes à la séance de dédicace du meilleur lutteur du monde, il est tout à fait normal que tu portes un t-shirt du best in the world. Et quand je vois l'esthétique de ce vêtement, je me dis que tu as de la chance. Je me dis que tu as de la chance d'être un fan de CM Punk, car CM Punk a du goût, car tous les produits marketing où on peut y voir ma tête, que ce soit des vêtements ou des posters sont particulièrement beaux à porter et à regarder. Non, je ne prends pas les gens pour des cons, moi. Il s'agit ici d'un commerce de qualité. Tu veux un exemple de superstar coupable d'escroquerie et qui n'a tout simplement pas honte de vendre de la merde? Triple H! Tout le monde sait qu'Hunter représente le plus gros produit marketing de la lutte derrière John Cena, et la liste de ses chinoiseries est longue à n'en plus finir; tasse à café HHH. Oui oui je t'assure, ça existe. Se réveiller tous les matins avec la tête immonde d'un sosie raté de Vercingétorix sur ton mug, c'est ça le vrai rêve américain. Je peux te dire qu'avec ça, t'as même plus besoin de serrer ton café. Mais aussi des jouets HHH plus vivants que le vrai, des films dont la WWE voudrait que t'oublies définitivement comme "The Chaperone", où Paul Michael Levesque nous y surprend avec un charisme digne de Jimmy Wang Yang. Il y a même des slips HHH! Ahah sérieusement, j'ai le sentiment que nous avons atteint la limite, je me demande vraiment à quoi pensait le gars qui a exposé cette idée lors d'une réunion au sommet du staff de la fédération. Voyait-il un côté sexy en Hunter? Pire encore, je me demande à quoi pense le fan qui l'achète! "Merci Triple H, avec ça, au lit, le King of Kings, ce sera moi!" God... Et bien entendu, je t'ai gardé le meilleur pour la fin, est-ce que t'es prêt ? no, are you ready ? I said are you reeeeeeeady ? »

ECW SUPPORTER 1 « Oui je suis prêt Punk, vas-y! »

CM PUNK « SUCK IT! »

Punk regarde le fan avec insistance, le fan quant à lui est confus & choqué.

ECW SUPPORTER 1 « Non mais ça va pas la tête! »

CM PUNK « Décidément, si tu n'avais pas existé, il aurait fallu t'inventer. Je ne t'ai pas demandé si tu étais prêt et je t'ai encore moins insulté jeune spécimen pourvu d'innocence. La réponse était dans mes paroles. Le meilleur pour la fin, c'était l'équipe trop fo-folle de cette dernière décennie, la D-Generation X. Waouh. Leurs vêtements, et autres produits à base de lettres "D" et "X" vert fluo accompagné d'un effet peinture dégoulinant. Il ne m'en faut pas plus pour perdre 5 points à chaque oeil et voir flou. C'est une terrible faute de goût, et le pire dans tout cas, c'est que par je ne sais quel miracle, ça se vend. Ca n'a pas de sens. Même la D-Generation X en elle-même n'a pas de sens. Il y avait une faille dans la crédibilité de ta carrière à la WWE Hunter. Comment peux-tu faire parti d'un clan de rebelles sans filtre, enfreignant les règles et ne respectant pas le staff de sa fédération quand à côté tu épouses la fille du président et lèche les fesses de ce dernier lorsque l'occasion s'y présente? Shawn Michaels pouvait se regarder dans un miroir puisqu'il pouvait se considérer comme une superstar entière, ne jouant pas sur deux tableaux. La situation n'est pas la même pour Triple H, à quoi se résumait sa vie? Quel était son planning ? Soi-disant "Taguer" les murs de la fédération le lundi, et réfléchir aux futurs storylines de la compagnie avec son président chéri le mardi ? Tout simplement illogique, ce n'est pas raccord mais c'est à son image. »

ECW SUPPORTER 1 « Ah ouais... Et le mercredi il faisait quoi? »

Cette phrase laisse apparaître un blanc dans la salle. Phil se prend la tête des deux mains, offusqué.

CM PUNK « Réfléchis, des séances de dédicaces. »

ECW SUPPORTER 1 « Ah bah oui j'suis bête. »

CM PUNK « Et le jeudi, c'est shopping entre copines, pour refaire le plein de stéroïdes. Bref, tu as largement dépassé le temps qui t'étais accordé. Suivant! »

Le fan s'éclipse, pensif et laisse sa place à une nouvelle personne.


ECW SUPPORTER 2 « Punk je t'aime bien mais là ça va plus, je t'ai entendu critiquer Triple H par pur méchanceté! Je trouve ça ridicule. Tu es tout simplement jaloux car le retour du King of Kings est plus vendeur que le tien! »

Inspirer, expirer, Punk ne va pas s'énerver tout de suite. La Straight Edge Superstar prend sur elle afin de ne pas s'emporter et envenimer les choses. C'est aussi ça, être le meilleur du monde.

CM PUNK « Tout d'abord, il va falloir que tu me rappelles à quel moment j'ai eu la faiblesse de critiquer Hunter. Tout ce que j'ai dit auparavant ne sont que des vérités. Je suis CM Punk, et je suis la seule superstar de ce business qui ait eu, ait, et aura toujours les balls de dire les choses, les faits réels. Et je sais que t'aimes, et je sais que t'en veux encore. C'est pour cela que je vais t'expliquer pourquoi Triple H est fini. Tu vois, le simple fait de t'entendre dire que je suis jaloux du King of Kings m'a fait doucement rire. Garçon, le mythe du roi des rois, c'est terminé. Comment le meilleur lutteur du monde pourrait envier ce seigneur en carton bientôt arthrosé ? Comme tout bon roi qui se respecte, HHH était destiné à s'éteindre un jour. Le Roi Arthur, Richard Coeur de Lion, Michael Jackson... Hunter était tout comme eux, le grand manitou de son époque, l'homme à abattre, le prestige, il représentait ce glorieux trésor que l'on pouvait gagner si on réussisait à avoir sa tête. Mais tout cela s'explique par la place de gendre idéal qu'il occupait dans son ancienne fédération. Il n'est pas difficile de s'autoproclamer grand roi dans une compagnie que l'on dirige n'est-ce pas? Mais désormais ton petit chouchou est au même statut que les autres, il est logé à la même enseigne et sauf si il tente un rapprochement inespéré avec sa nouvelle patronne Maryse, il va devoir se battre avec les mêmes armes que les autres. »

ECW SUPPORTER 2 « Je ne suis pas d'accord avec toi, Triple H est toujours une figure importante du wrestling business! »

CM PUNK « Triple H était une figure importante du business. Aujourd'hui la chose la plus importante sur sa figure c'est son nez. Tout comme le tien d'ailleurs, vous vous êtes décidément bien trouvés. »

Le jeune homme serre les dents, les poings, même les fesses. Il ne s'attendait pas à ce que Punk le pique de cette manière. Sacré Phil... Et ça parle de respect.

CM PUNK « Tu veux que je te dise pourquoi la légende de Paul Michael Levesque s'est essoufflé? Alors ferme les yeux et écoute the wrestling god parler. Imagine-toi et projette-toi dans une fête foraine, ça va pas être difficile, je suis sûr que tu y as été récemment. Tu vois, un petit train qui fait le tour du parc parait aussi amusant qu’un concert des 2be3. Au départ, c'est cool, c’est quelque chose qu’on ne voit pas tous les jours. Alors les gens font un premier tour par curiosité et ils apprécient la chose. Puis, quand ils reviennent la fois d’après, ils recommencent en ayant eut un bon souvenir de cette première fois. Et là, c’est moins plaisant car forcément il n’y a pas cet effet de surprise comme lorsque the best wrestler in the world assène un violent Go to Sleep a dans les dents de ses adversaires. You see, tout parait tout à coup plus fade, plus répétitif et on a l’impression de revivre le même instant encore et encore. Cependant, tout le monde le sait, il n’y a jamais deux sans trois et les gens veulent effacer ce petit accroc. Alors lorsqu’ils reviennent, ils refont encore un tour de train. Et là le taux de suicide augmente. You want to know why ? Car ça devient une belle & honteuse escroquerie internationale comme je n’en ai que trop rarement vu ! On revoit les mêmes paysages, les mêmes choses futiles. Les yeux ne pétillent plus non… Seule la détresse en ressort. Et ton Cerebral Assassin produit exactement le même effet, il possède exactement la même tare. Il n’apporte rien de nouveau à chacune de ces apparitions et nous ressort la même rengaine à chaque fois. Il stagne et rouille petit à petit comme un vélo qu’on laisserait dehors trop longtemps. Et si tu n'as pas été entièrement lobotomisé, tu t'en rendras compte dès lundi, tu verras qu'Hunter ne s'est pas renouvelé, qu'il n'a pas eu l'intelligence de se remettre en question et ça va lui jouer des tours. Je te garantis qu'il en paiera les frais. »

Une goutte de sueur coule le long du front du fan. La colère s'empare alors de son corps.

ECW SUPPORTER 2 « Sale menteur! Ta carrière à la ECW se terminera avant la sienne, tu verras! »

CM PUNK « Pari tenu, j'adore jouer. Tout comme Hunter d'ailleurs. Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle The Game dans le mileu après tout. Mais quand je vois ce qu'il est devenu, je pense que nous ne jouons plus aux mêmes jeux. Un senior joue à des jeux de senior. Et a quoi joue-t'on en maison de retraite? Au docteur? Noooon, aux échecs bien sûr. Et il faut qu'Hunter sache qu'à ce jeu, je suis le cavalier fou qui mange le roi des rois pour faire échec & mat. »

Nan nan Punk ne se drogue pas. C'est simplement de la folie naturelle.

ECW SUPPORTER 2 « Ah ouais, t'es parti loin là quand même. »

CM PUNK « Comme toi à l'instant, suivant! »

Une jeune femme débarque au stand du Pastor of Purity, avec un collier "Rated R Superstar" autour du cou, quel affront.


ECW SUPPORTER 3 « Bonsoir monsieur CM Punk, je vous adore! »

CM PUNK « Pas autant qu'une certaine superstar classé x apparemment... »

ECW SUPPORTER 3 « Oh, vous voulez parler de mon collier?! Je me devais de le mettre, c'est un cadeau de Edge lui-même! Il me l'a offert avant-hier lors de sa rencontre avec ses fans. D'ailleurs je veux pas trop faire ma profiteuse mais... »

CM PUNK « Non, non, non, tu n'auras rien de ma part. La seule chose que CM Punk a à offrir à ses fans, c'est sa présence sur les rings, hors des rings, au micro, et aux commentaires et crois-moi c'est déjà beaucoup. Tu ne t'en es pas rendue compte, mais par ce geste Edge t'as acheté, comme il a acheté les centaines de personnes qui étaient à ce meeting. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'Edge a besoin de reconnaissance, de popularité. Adam ne peut pas se créer une réputation de lui-même, il est obligé d'utiliser d'honteuses méthodes pour se rendre reconnu. Tu la vois, cette Rated R Superstar qui n’arrête pas de dire qu’il est populaire, d’être connu et aimé d’un grand nombre de personnes. Vois-tu l'amour que les gens lui portent ? Non ? C’est tout bonnement normal puisqu'il n’y en a pas. Edge est un piailleur, il parle beaucoup, mais uniquement pour dire du vent, des choses infondées. Il a certainement dû te faire rêver et te sortir d'infâmes sornettes, mais c'est sa marque de fabrique. »

ECW SUPPORTER 3 « Je ne voyais pas les choses comme ça mais maintenant que vous le dîtes... »

CM PUNK « A-t-il tenté des rapprochements corporelles? As-t'il tenté de te séduire? »

Apparemment, c'est au CM Punk psychologue que nous avons affaire ce soir.

ECW SUPPORTER 3 « N... Non, enfin je ne pense pas. »

CM PUNK « Contrairement à moi, Edge est tout ce qu'il y a de plus impur,  c'est un coureur de jupon, et je te rassure si toi fan de wrestling, tu avais terminé dans son lit, tu n'aurais pas été la première et certainement pas la dernière. Adam est sale, à enchaîner les coups d'un soir il en serait peut-être aujourd'hui malade. Ses testicules guident ses gestes, difficile de réfléchir convenablement lorsque l'on a un sexe à la place du cerveau. Rappelle-toi, lorsqu'il avait fièrement affiché ses ébats amoureux à la WWE avec sa sexfriend du moment, Lita. Avec ce genre de séquence, c'est l'image de toute une compagnie qui en prend un coup. A l'instar de Triple H, Edge n'a également aucune morale, donner du plaisir à cette truie de Vickie Guerrero pour rester au top de la fédération n'est pas étonnant quand on le connait. Ses méthodes sont fidèles à lui-même, honteusement dégueulasses. Alors à l'avenir fais moi plaisir, ne sois pas aussi bête que les autres et ne deviens pas l'énième conquête de ce gros égo-maniac.  »

ECW SUPPORTER 3 « J'y tâcherai, merci! »

CM PUNK « Suivant! »

C'est un fan souriant et décontracté que nous retrouvons désormais. Il semble un brin déconneur, boutades à venir ?


ECW SUPPORTER 4 « Hé Punk, tu savais qu'Edge avait aussi eu l'idée d'organiser une séance de dédicace y'a deux jours, c'est marrant non ? Vous avez plus de point communs que vous ne le prétendez au final! »

CM PUNK « Ce qui est marrant, c'est la manière dont tu vas te faire virer de mon stand. »

ECW SUPPORTER 4 « Roh ça va, on rigole quoi! »

CM PUNK « Il y a des milliards de choses drôles dans la vie, et je t'assure que ça, ça ne l'était pas. Ce que tu ne sais pas bonhomme, c'est que Edge représente tout ce que je ne veux pas représenter. Edge est vicieux, pervers, arriviste, traître. Il ne gagne pas ses matchs avec fierté. Adam Copeland est le stéréotype de tout ce qui décrédibilise le catch d'aujourd'hui, ce n'est qu'un petit païen de la bourgeoisie canadienne. Et dieu sait que je méprise ces personnes nées avec une cuillère en argent dans la bouche car c'est à cause de cela qu'ils n'ont aucune valeur. Son seul "art" si on peut appeler ça comme ça est de gonfler son palmarès en saisissant les opportunités. Mais Edge est avant tout un menteur et manipulateur qui a toujours choisi la facilité pour arriver à ses fins. Ce n'est pas un guerrier, les vrais combattants ont un honneur et n'ont pas peur de mettre la main à la pâte pour connaître gloire & triomphe. Le seul sang que The Ultimate Opportunist connaît c'est celui de ses prostitués lorsqu'elles ont leurs menstruations. »

Le fan, main devant la bouche et yeux écarquillés ne cache pas son étonnement quant à la réponse de son idole.

ECW SUPPORTER 4 « J'avoue, comment t'as trop raison. Et trop stylé ta dernière phrase, bim j'le tweete direct, hashtag rap contenders! Même pour descendre les gens t'es le meilleur Punk! »

CM PUNK « C'est vrai, mais il n'y a pas que dans la joute verbale que je suis le meilleur. Je peux battre Triple H & Edge dans absolument tout, je peux les battre dans un cent mètres, dans un bras de fer, dans un parcours du combattant, dans un matchs de tennis, dans un concours de fléchette, dans une partie d'échec (héhé), ou de Monopoly. Pourquoi ? »

ECW SUPPORTER 4 « Parce que t'es le meilleur lutteur du monde, on le... »

CM PUNK « NO! SIMPLY BECAUSE I'M STRAIGHT EDGE AND STRAIGHT EDGE MEANS THAT I'M THE BEST TECHNICIAN, THE BEST BRAWLER, HIGH-FLYER, AT THE MICROPHONE, EVEN AT COMMENTARY. »

ECW SUPPORTER 4 « J'en demandais pas tant tu sais... »

Voyant que le fan ne savait plus où se mettre, gêné de la situation, Punk se tourne alors vers la caméra qui tournait depuis le début de la séance. Le lutteur compte bien adresser un message clair et concis à ses deux adversaires de lundi.

CM PUNK « HUNTER, EDGE, CE LUNDI JE RIVERAI VOS EPAULES AU SOL ET VOUS BATTRAI POUR REMPORTER MA QUALIFICATION AU WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP. BECAUSE NOBODY CAN TOUCH ME, I'M THE BEST WRESTLER IN THE WORLD!

Coupé! C'est dans la boîte. Rendez-vous lundi soir.

★★★
EXTREME CHAMPIONSHIP WRESTLING
COME BACK IN THE BUSINESS (P1)
CM PUNK vs. TRIPLE H vs. EDGE
QUALIFICATION FOR THE HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP
KLSH. PROD.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Ven 3 Mar - 3:30

retour du roi

Samedi 18 février 2017, deux jours avant le grand show de la ECW. Nous sommes à New York dans le New Jersey lieu où se produira la fédération pour un second Monday Night WAR! Pour son retour dans le business de la lutte, CM Punk a été convié à une séance de dédicace & rencontre avec les fans de catch afin de partager & communiquer de son état d'esprit et de son ressenti sur sa renaissance

ECW SUPPORTER 1 « Punk! Punk! Une photo Punk! Quel kiff de te retrouver sur les rings et parmi nous, c'est un beau cadeau que tu nous fais. »


Un peu embarrassé à l'idée de devoir passer de longues heures assis à se faire prendre en photo, Phil se prête tout de même au jeu car il s'agit d'une bonne occasion pour lui de montrer la couleur sur les événements à venir le concernant.

CM PUNK « A vrai dire, il n'y a qu'une seule et unique raison pour laquelle je suis revenu. Et tu la connais. Tu le sais au fond de toi comme 100% des personnes présentes dans cette salle, tu sais pourquoi CM Punk est revenu botter des fesses sur les rings de la ECW. »

ECW SUPPORTER 1 « Ta fanbase? J'en étais sûr! Tu ne nous as jamais oublié depuis tout ce temps, revenir pour nous, si ça c'est pas une belle preuve d'amour envers ses fans... »

Le supporter exulte, trépigne de joie, laissant un CM Punk légèrement gêné et désemparé par l'excès de passion de son interlocuteur.

CM PUNK « Vous? Ca aurait pu être le cas, mais non ça ne l'est pas. Même si oui, quelque part, elle fait partie des raisons pour laquelle je suis ici. Mais allez big guy, tu n'as même pas à réfléchir sur la chose, la réponse est évidente, regarde moi. Qui suis-je, hein? Qu'est-ce que je représente? »

CM Punk écarte les bras, tout sourire tandis que le jeune supporter se gratte la tête, déboussolé.

ECW SUPPORTER 1 « Quoi, t'es chômeur? Sur la paille? T'es revenu pour le fric? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Ven 3 Mar - 3:51

prénom & prénom
i've got an elastic heart
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Pst canata tari est paroy malardi dalr sahit ya kho ral labass erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna. Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue.
Code by Silver Lungs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Ven 3 Mar - 21:25


Le titre du rp se met là, un grand ou petit titre
Quaestione igitur per multiplices dilatata fortunas cum ambigerentur quaedam, non nulla levius actitata constaret, post multorum clades Apollinares ambo pater et filius in exilium acti cum ad locum Crateras nomine pervenissent, villam scilicet suam quae ab Antiochia vicensimo et quarto disiungitur lapide, ut mandatum est, fractis cruribus occiduntur.

Ut enim quisque sibi plurimum confidit et ut quisque maxime virtute et sapientia sic munitus est, ut nullo egeat suaque omnia in se ipso posita iudicet, ita in amicitiis expetendis colendisque maxime excellit. Quid enim? Africanus indigens mei? Minime hercule! ac ne ego quidem illius; sed ego admiratione quadam virtutis eius, ille vicissim opinione fortasse non nulla, quam de meis moribus habebat, me dilexit; auxit benevolentiam consuetudo. Sed quamquam utilitates multae et magnae consecutae sunt, non sunt tamen ab earum spe causae diligendi profectae.

Fieri, inquam, Triari, nullo pacto potest, ut non dicas, quid non probes eius, a quo dissentias. quid enim me prohiberet Epicureum esse, si probarem, quae ille diceret? cum praesertim illa perdiscere ludus esset. Quam ob rem dissentientium inter se reprehensiones non sunt vituperandae, maledicta, contumeliae, tum iracundiae, contentiones concertationesque in disputando pertinaces indignae philosophia mihi videri solent.

Ergo ego senator inimicus, si ita vultis, homini, amicus esse, sicut semper fui, rei publicae debeo. Quid? si ipsas inimicitias, depono rei publicae causa, quis me tandem iure reprehendet, praesertim cum ego omnium meorum consiliorum atque factorum exempla semper ex summorum hominum consiliis atque factis mihi censuerim petenda.

Coactique aliquotiens nostri pedites ad eos persequendos scandere clivos sublimes etiam si lapsantibus plantis fruticeta prensando vel dumos ad vertices venerint summos, inter arta tamen et invia nullas acies explicare permissi nec firmare nisu valido gressus: hoste discursatore rupium abscisa volvente, ruinis ponderum inmanium consternuntur, aut ex necessitate ultima fortiter dimicante, superati periculose per prona discedunt.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Mar 21 Mar - 20:02






Randy Orton peut faire l'impossible





Nous nous retrouvons dans une petit église d'un village américain. De nombreuses personnes ont fait le déplacement pour un événement particulier. Randy Orton est devant eux, stoïque, accompagné d'un prêtre qui semble prêt à parler.

Prêtre d'église | Bonsoir, si nous sommes tous réunis ici ce soir, c'est pour une dernière fois dire au revoir, à cet être qui nous était si cher et qui nous a quitté en ce jour de Wrestlemania, j'ai nommé Mark William Calaway.

Silence dans la salle, pas une mouche ne vole. Le prêtre continue son discours.

Prêtre d'église  | Je vais maintenant laisser la parole à une personne souhaitant parler en la mémoire du défunt, Randy Orton.

RKO fait un pas en avant, et s'amuse à prendre son air le plus sérieux possible, car oui à la base cette scène, c'est une immense connerie.

Randy Orton  | Petite foule dense, autour d'un corps s'endormant, douceur immense, pour le second départ d'un mort qui était déjà mort, très calmement.

Oui, Orton a pour l'occasion appris un poème de Balavoine, beau gosse.



Randy Orton | Calaway, nous sommes tous présents aujourd'hui, ta famille, tes amis, tes collègues de travail et ceux qui t'ont suffisamment approché pour apprécier l'étendue de ta personnalité et de ta splendeur. Nous sommes là pour te dire adieu. Tu pars avant nous tous vers ce grand mystère qui se cache sous nos yeux fermés mais, nous pensons néanmoins que la tombe n'est pas plus redoutable qu'un simple berceau car comme tu nous l'as souvent dit ; elle ouvre, elle aussi, sur un monde. Alors pour toi, il ne fait pas de doute qu'une nouvelle vie commence. Une vie sereine, délivrée de la douleur que tu as pu endurer lors de cette rencontre à Wrestlemania. Comment aurais-tu pu penser qu'il fallait sérieusement prendre le tueur de légendes au mot ? Comment est-ce possible ? Comment as-tu pu décéder, toi qui semblait véritablement immortel ? Un tas de questions qui malheureusement resteront éternellement sans réponses.

Le pianiste se met à jouer, plongeant alors la salle dans une atmosphère à la fois douce et mortuaire.



Randy Orton | Tu étais là, sur ce ring, prêt à en découdre avec ton adversaire et persuadé d'obtenir ta 24ème victoire dans le plus grand show de tous les temps, celui que tu affectionnes particulièrement. On te voyait, ravi de pouvoir te déchainer lors de ce Casket, d'enfermer une énième personne dans ce cercueil que tu connais si bien. Tous les ingrédients étaient réunis pour que tu sortes vivant et victorieux de cette rencontre. Alors, comment est-ce possible ? Nous n'y voyons qu'une explication, Taker, tu avais sans le moindre doute trop tiré sur la corde. C'est rempli de tristesse que je me fais à l'idée qu'il s'agissait véritablement du match de trop, tu avais beau t'autoproclamer éternel, il faut croire qu'à Wrestlemania, les années, l'usure, le temps ont eu raison de toi.

Randy commence à hausser le ton, se crispe et joue le faux énervé. Il adresse linéairement un regard aux spectateurs.



Randy Orton | Mark, je sais que tu nous regardes, je sais que tu nous observes, car c'est bien connu, tous ceux de l'au-delà peuvent voir le monde réel. Alors regarde ces personnes venus spécialement pour toi, regarde leur désarroi, regarde ce que tu as laissé. Il y a tes enfants, ta femme, tes amis. Des larmes coulent sur leur joues, eux comme moi ne comprennent pas ce risque que tu as pris. Pourquoi avoir fait ça? Pourquoi avoir mis ta vie en jeu pour ce business? Nous t'aimions et tu nous as abandonné, tu t'es laissé mourir dans ce tombeau, ce jeune tueur de légendes n'a pas hésité une seule seconde, car il savait qu'à la fin de cette guerre, il n'allait rester qu'un seul homme.

Les acteurs venus rendre service à Orton simulent la tristesse, et pleurent de manière excessives.

Randy Orton | Dans ce train qui t'emporte, il y a tout un wagon de pensées et de joies que nous t'offrons mais nous gardons ton professionnalisme, ton talent et ta générosité pour toujours au fond de notre cœur. Et c'est avec une profonde émotion et déception que...
...
Nan, la supercherie a assez duré ! Retour à la réalité... C'est donc avec une immense joie et grande fierté que suite à ce Wrestlemania Casket Match, je te dis...


Un petit sourire s'affiche au coin des lèvres du tueur de légendes.

Randy Orton | REST IN PEACE, THE UNDERTAKER !

Suite à ce discours digne des plus grands acteurs hollywoodiens, Randall se retourne vers le cercueil afin de faire ce qu'il lui reste à faire. Un mindgame de grande classe est en marche ! Casket Match pour Wrestlemania ? Taker ré-enterré ? Orton n'a t-il pas trop joué avec le feu ? Nous en saurons plus plus tard !






Crédit Segment : Randy Orton.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bale

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Graphiste   Dim 7 Jan - 17:38

back in the business
the best in the world arrives in world wide wrestling

L'écran

CM PUNK « DO I HAVE YOUR ATTENTION NOW ? »


ECW SUPPORTER 1 « Ta fanbase? J'en étais sûr! Tu ne nous as jamais oublié depuis tout ce temps, revenir pour nous, si ça c'est pas une belle preuve d'amour envers ses fans... »

Le supporter exulte, trépigne de joie, laissant un CM Punk légèrement gêné et désemparé par l'excès de passion de son interlocuteur.

CM PUNK « Vous? Ca aurait pu être le cas, mais non ça ne l'est pas. Même si oui, quelque part, elle fait partie des raisons pour laquelle je suis ici. Mais allez big guy, tu n'as même pas à réfléchir sur la chose, la réponse est évidente, regarde moi. Qui suis-je, hein? Qu'est-ce que je représente? »

CM Punk écarte les bras, tout sourire tandis que le jeune supporter se gratte la tête, déboussolé.

ECW SUPPORTER 1 « Quoi, t'es chômeur? Sur la paille? T'es revenu pour le fric? »

Punk assène furtivement un regard noir à son fan avant de fermer les yeux et souffler un coup. Ouais, Philou' a suivi quelques cours de yoga et sophrologies durant ses années sabbatiques.

ECW SUPPORTER 1 « Ou alors t'es revenu pour la célébrité et les jolies filles, mais ça ça me paraît bizarre parce qu'aux dernières nouvelles t'es toujours en couple avec AJ et... »

D'un trait, le natif de Chicago se lève de sa chaise, et coupe la parole du jeune fan.

CM PUNK « NO, I'M CM PUNK AND I'M THE BEST! Je suis le meilleur sur le ring, je suis le meilleur au micro, je suis le meilleur dans le divertissement... Je suis même le meilleur pour ces stupides séances de dédicaces. La seule et unique raison pour laquelle je suis revenu sur les rings et plus particulièrement dans cette fédération  est parce que j'excelle dans ce que je fais depuis le premier jour. Et je ne dis pas ça pour me rassurer, encore moins pour snober ou dédaigner puisque ce que je vous dis là, je l'ai prouvé d'innombrables fois. Personne ne peut m'atteindre, je suis loin devant... I'm back in this fuckin' business simply because I'm the best wrestler in the world, you dig ? »

Ce message venait du coeur, mais le fan ne se laisse pas intimider pour autant, et ne perd pas le sourire de sa bouche.

ECW SUPPORTER 1 « Ah bah ouuui où avais-je la tête, si il devait y avoir un seul maître en la matière dans le domaine, c'est toi. Et c'est bien vrai, il n'y avait que toi pour être capable de conserver le WWE title 434 jours! D'ailleurs, tu vas rire mais je suis vraiment débile au point d'avoir oublié que je porte le t-shirt avec le logo "Best In The World" sur le dos, je te promets que je l'ai, tu viens tout juste de m'y faire penser! Regarde. Pas croyable comme situation nan? Tu peux me le dédicacer? »

Le fan se retourne de manière à ce que Punk puisse signer sur son omoplate droit. Le lutteur est exaspéré même si il trouve foncièrement la scène quelque peu amusante.


CM PUNK « Pas croyable comme situation? Really? Etant donné que tu assistes à la séance de dédicace du meilleur lutteur du monde, il est tout à fait normal que tu portes un t-shirt du best in the world. Et quand je vois l'esthétique de ce vêtement, je me dis que tu as de la chance. Je me dis que tu as de la chance d'être un fan de CM Punk, car CM Punk a du goût, car tous les produits marketing où on peut y voir ma tête, que ce soit des vêtements ou des posters sont particulièrement beaux à porter et à regarder. Non, je ne prends pas les gens pour des cons, moi. Il s'agit ici d'un commerce de qualité. Tu veux un exemple de superstar coupable d'escroquerie et qui n'a tout simplement pas honte de vendre de la merde? Triple H! Tout le monde sait qu'Hunter représente le plus gros produit marketing de la lutte derrière John Cena, et la liste de ses chinoiseries est longue à n'en plus finir; tasse à café HHH. Oui oui je t'assure, ça existe. Se réveiller tous les matins avec la tête immonde d'un sosie raté de Vercingétorix sur ton mug, c'est ça le vrai rêve américain. Je peux te dire qu'avec ça, t'as même plus besoin de serrer ton café. Mais aussi des jouets HHH plus vivants que le vrai, des films dont la WWE voudrait que t'oublies définitivement comme "The Chaperone", où Paul Michael Levesque nous y surprend avec un charisme digne de Jimmy Wang Yang. Il y a même des slips HHH! Ahah sérieusement, j'ai le sentiment que nous avons atteint la limite, je me demande vraiment à quoi pensait le gars qui a exposé cette idée lors d'une réunion au sommet du staff de la fédération. Voyait-il un côté sexy en Hunter? Pire encore, je me demande à quoi pense le fan qui l'achète! "Merci Triple H, avec ça, au lit, le King of Kings, ce sera moi!" God... Et bien entendu, je t'ai gardé le meilleur pour la fin, est-ce que t'es prêt ? no, are you ready ? I said are you reeeeeeeady ? »

ECW SUPPORTER 1 « Oui je suis prêt Punk, vas-y! »

CM PUNK « SUCK IT! »

Punk regarde le fan avec insistance, le fan quant à lui est confus & choqué.

ECW SUPPORTER 1 « Non mais ça va pas la tête! »

CM PUNK « Décidément, si tu n'avais pas existé, il aurait fallu t'inventer. Je ne t'ai pas demandé si tu étais prêt et je t'ai encore moins insulté jeune spécimen pourvu d'innocence. La réponse était dans mes paroles. Le meilleur pour la fin, c'était l'équipe trop fo-folle de cette dernière décennie, la D-Generation X. Waouh. Leurs vêtements, et autres produits à base de lettres "D" et "X" vert fluo accompagné d'un effet peinture dégoulinant. Il ne m'en faut pas plus pour perdre 5 points à chaque oeil et voir flou. C'est une terrible faute de goût, et le pire dans tout cas, c'est que par je ne sais quel miracle, ça se vend. Ca n'a pas de sens. Même la D-Generation X en elle-même n'a pas de sens. Il y avait une faille dans la crédibilité de ta carrière à la WWE Hunter. Comment peux-tu faire parti d'un clan de rebelles sans filtre, enfreignant les règles et ne respectant pas le staff de sa fédération quand à côté tu épouses la fille du président et lèche les fesses de ce dernier lorsque l'occasion s'y présente? Shawn Michaels pouvait se regarder dans un miroir puisqu'il pouvait se considérer comme une superstar entière, ne jouant pas sur deux tableaux. La situation n'est pas la même pour Triple H, à quoi se résumait sa vie? Quel était son planning ? Soi-disant "Taguer" les murs de la fédération le lundi, et réfléchir aux futurs storylines de la compagnie avec son président chéri le mardi ? Tout simplement illogique, ce n'est pas raccord mais c'est à son image. »

Le jeune homme serre les dents, les poings, même les fesses. Il ne s'attendait pas à ce que Punk le pique de cette manière. Sacré Phil... Et ça parle de respect.

CM PUNK « Tu veux que je te dise pourquoi la légende de Paul Michael Levesque s'est essoufflé? Alors ferme les yeux et écoute the wrestling god parler. Imagine-toi et projette-toi dans une fête foraine, ça va pas être difficile, je suis sûr que tu y as été récemment. Tu vois, un petit train qui fait le tour du parc parait aussi amusant qu’un concert des 2be3. Au départ, c'est cool, c’est quelque chose qu’on ne voit pas tous les jours. Alors les gens font un premier tour par curiosité et ils apprécient la chose. Puis, quand ils reviennent la fois d’après, ils recommencent en ayant eut un bon souvenir de cette première fois. Et là, c’est moins plaisant car forcément il n’y a pas cet effet de surprise comme lorsque the best wrestler in the world assène un violent Go to Sleep a dans les dents de ses adversaires. You see, tout parait tout à coup plus fade, plus répétitif et on a l’impression de revivre le même instant encore et encore. Cependant, tout le monde le sait, il n’y a jamais deux sans trois et les gens veulent effacer ce petit accroc. Alors lorsqu’ils reviennent, ils refont encore un tour de train. Et là le taux de suicide augmente. You want to know why ? Car ça devient une belle & honteuse escroquerie internationale comme je n’en ai que trop rarement vu ! On revoit les mêmes paysages, les mêmes choses futiles. Les yeux ne pétillent plus non… Seule la détresse en ressort. Et ton Cerebral Assassin produit exactement le même effet, il possède exactement la même tare. Il n’apporte rien de nouveau à chacune de ces apparitions et nous ressort la même rengaine à chaque fois. Il stagne et rouille petit à petit comme un vélo qu’on laisserait dehors trop longtemps. Et si tu n'as pas été entièrement lobotomisé, tu t'en rendras compte dès lundi, tu verras qu'Hunter ne s'est pas renouvelé, qu'il n'a pas eu l'intelligence de se remettre en question et ça va lui jouer des tours. Je te garantis qu'il en paiera les frais. »

Une goutte de sueur coule le long du front du fan. La colère s'empare alors de son corps.

ECW SUPPORTER 2 « Sale menteur! Ta carrière à la ECW se terminera avant la sienne, tu verras! »

CM PUNK « Pari tenu, j'adore jouer. Tout comme Hunter d'ailleurs. Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle The Game dans le mileu après tout. Mais quand je vois ce qu'il est devenu, je pense que nous ne jouons plus aux mêmes jeux. Un senior joue à des jeux de senior. Et a quoi joue-t'on en maison de retraite? Au docteur? Noooon, aux échecs bien sûr. Et il faut qu'Hunter sache qu'à ce jeu, je suis le cavalier fou qui mange le roi des rois pour faire échec & mat. »

Nan nan Punk ne se drogue pas. C'est simplement de la folie naturelle.

ECW SUPPORTER 2 « Ah ouais, t'es parti loin là quand même. »

CM PUNK « Comme toi à l'instant, suivant! »

Une jeune femme débarque au stand du Pastor of Purity, avec un collier "Rated R Superstar" autour du cou, quel affront.


ECW SUPPORTER 3 « Bonsoir monsieur CM Punk, je vous adore! »

CM PUNK « Pas autant qu'une certaine superstar classé x apparemment... »

ECW SUPPORTER 3 « Oh, vous voulez parler de mon collier?! Je me devais de le mettre, c'est un cadeau de Edge lui-même! Il me l'a offert avant-hier lors de sa rencontre avec ses fans. D'ailleurs je veux pas trop faire ma profiteuse mais... »

CM PUNK « Non, non, non, tu n'auras rien de ma part. La seule chose que CM Punk a à offrir à ses fans, c'est sa présence sur les rings, hors des rings, au micro, et aux commentaires et crois-moi c'est déjà beaucoup. Tu ne t'en es pas rendue compte, mais par ce geste Edge t'as acheté, comme il a acheté les centaines de personnes qui étaient à ce meeting. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'Edge a besoin de reconnaissance, de popularité. Adam ne peut pas se créer une réputation de lui-même, il est obligé d'utiliser d'honteuses méthodes pour se rendre reconnu. Tu la vois, cette Rated R Superstar qui n’arrête pas de dire qu’il est populaire, d’être connu et aimé d’un grand nombre de personnes. Vois-tu l'amour que les gens lui portent ? Non ? C’est tout bonnement normal puisqu'il n’y en a pas. Edge est un piailleur, il parle beaucoup, mais uniquement pour dire du vent, des choses infondées. Il a certainement dû te faire rêver et te sortir d'infâmes sornettes, mais c'est sa marque de fabrique. »

ECW SUPPORTER 3 « Je ne voyais pas les choses comme ça mais maintenant que vous le dîtes... »

CM PUNK « A-t-il tenté des rapprochements corporelles? As-t'il tenté de te séduire? »

Apparemment, c'est au CM Punk psychologue que nous avons affaire ce soir.

ECW SUPPORTER 3 « N... Non, enfin je ne pense pas. »

CM PUNK « Contrairement à moi, Edge est tout ce qu'il y a de plus impur,  c'est un coureur de jupon, et je te rassure si toi fan de wrestling, tu avais terminé dans son lit, tu n'aurais pas été la première et certainement pas la dernière. Adam est sale, à enchaîner les coups d'un soir il en serait peut-être aujourd'hui malade. Ses testicules guident ses gestes, difficile de réfléchir convenablement lorsque l'on a un sexe à la place du cerveau. Rappelle-toi, lorsqu'il avait fièrement affiché ses ébats amoureux à la WWE avec sa sexfriend du moment, Lita. Avec ce genre de séquence, c'est l'image de toute une compagnie qui en prend un coup. A l'instar de Triple H, Edge n'a également aucune morale, donner du plaisir à cette truie de Vickie Guerrero pour rester au top de la fédération n'est pas étonnant quand on le connait. Ses méthodes sont fidèles à lui-même, honteusement dégueulasses. Alors à l'avenir fais moi plaisir, ne sois pas aussi bête que les autres et ne deviens pas l'énième conquête de ce gros égo-maniac.  »

ECW SUPPORTER 3 « J'y tâcherai, merci! »

CM PUNK « Suivant! »

C'est un fan souriant et décontracté que nous retrouvons désormais. Il semble un brin déconneur, boutades à venir ?


ECW SUPPORTER 4 « Hé Punk, tu savais qu'Edge avait aussi eu l'idée d'organiser une séance de dédicace y'a deux jours, c'est marrant non ? Vous avez plus de point communs que vous ne le prétendez au final! »

CM PUNK « Ce qui est marrant, c'est la manière dont tu vas te faire virer de mon stand. »

ECW SUPPORTER 4 « Roh ça va, on rigole quoi! »

CM PUNK « Il y a des milliards de choses drôles dans la vie, et je t'assure que ça, ça ne l'était pas. Ce que tu ne sais pas bonhomme, c'est que Edge représente tout ce que je ne veux pas représenter. Edge est vicieux, pervers, arriviste, traître. Il ne gagne pas ses matchs avec fierté. Adam Copeland est le stéréotype de tout ce qui décrédibilise le catch d'aujourd'hui, ce n'est qu'un petit païen de la bourgeoisie canadienne. Et dieu sait que je méprise ces personnes nées avec une cuillère en argent dans la bouche car c'est à cause de cela qu'ils n'ont aucune valeur. Son seul "art" si on peut appeler ça comme ça est de gonfler son palmarès en saisissant les opportunités. Mais Edge est avant tout un menteur et manipulateur qui a toujours choisi la facilité pour arriver à ses fins. Ce n'est pas un guerrier, les vrais combattants ont un honneur et n'ont pas peur de mettre la main à la pâte pour connaître gloire & triomphe. Le seul sang que The Ultimate Opportunist connaît c'est celui de ses prostitués lorsqu'elles ont leurs menstruations. »

Le fan, main devant la bouche et yeux écarquillés ne cache pas son étonnement quant à la réponse de son idole.

ECW SUPPORTER 4 « J'avoue, comment t'as trop raison. Et trop stylé ta dernière phrase, bim j'le tweete direct, hashtag rap contenders! Même pour descendre les gens t'es le meilleur Punk! »

CM PUNK « C'est vrai, mais il n'y a pas que dans la joute verbale que je suis le meilleur. Je peux battre Triple H & Edge dans absolument tout, je peux les battre dans un cent mètres, dans un bras de fer, dans un parcours du combattant, dans un matchs de tennis, dans un concours de fléchette, dans une partie d'échec (héhé), ou de Monopoly. Pourquoi ? »

ECW SUPPORTER 4 « Parce que t'es le meilleur lutteur du monde, on le... »

CM PUNK « NO! SIMPLY BECAUSE I'M STRAIGHT EDGE AND STRAIGHT EDGE MEANS THAT I'M THE BEST TECHNICIAN, THE BEST BRAWLER, HIGH-FLYER, AT THE MICROPHONE, EVEN AT COMMENTARY. »

ECW SUPPORTER 4 « J'en demandais pas tant tu sais... »

Voyant que le fan ne savait plus où se mettre, gêné de la situation, Punk se tourne alors vers la caméra qui tournait depuis le début de la séance. Le lutteur compte bien adresser un message clair et concis à ses deux adversaires de lundi.

CM PUNK « HUNTER, EDGE, CE LUNDI JE RIVERAI VOS EPAULES AU SOL ET VOUS BATTRAI POUR REMPORTER MA QUALIFICATION AU WORLD HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP. BECAUSE NOBODY CAN TOUCH ME, I'M THE BEST WRESTLER IN THE WORLD!

Coupé! C'est dans la boîte. Rendez-vous lundi soir.

★★★
EXTREME CHAMPIONSHIP WRESTLING
COME BACK IN THE BUSINESS (P1)
CM PUNK vs. TRIPLE H vs. EDGE
QUALIFICATION FOR THE HEAVYWEIGHT CHAMPIONSHIP
KLSH. PROD.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Graphiste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Graphiste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche de codeur et graphiste
» Un jour je serai graphiste (ou pas).
» 15.Meilleur Graphiste
» Recherche Graphiste.
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Special Soccer :: Administration :: Mercato du Staff-
Sauter vers: